Art de vivre

Vins et festins en mode truffe noire de Provence

truffe noirePour la Saint-Valentin marions vins et épices
 Un cuisinier associé à un sommelier ont eu l’idée de composer un menu très chaud ! Et pour titiller les ardeurs des amoureux lors d’un dîner romantique, les épices les plus sensuelles et envoûtantes seront de la partie !
Mardi 14 février, à la maison des Vins, 6, rue des Trois Faucons, à Avignon ;
infos au 04 90 27 24 00.

Dans les Alpilles, Bournissac sort le grand jeu
 Christian Peyre a attendu la pleine saison des truffes, celle où le froid vif fait mûrir les melano, pour composer un menu à thème mêlant saint-jacques snackées et croustillant de céleri, une noisette de biche poivrade-polenta croustillante et tatin d’endives au safran et truffe noire, jusqu’au tirramisu à la truffe… Un moment rare pour un chef très cool.
La Maison, domaine de Bournissac, montée d’Eyragues, 13550 Paluds-de-Noves ;
85 ou 95 €, réservations au 04 90 90 25 25.

Haro sur les tartuffes, vive la truffe !
 Soirée truffes et vins pour la Saint-Valentin : à la fois séductrice, savoureuse et érotique, la truffe noire s’invite au dîner annuel des amoureux. Escortée des plus beaux crus de la cave, elle se marie à toutes les préparations gastronomiques, de l’entrée au dessert, pour marquer les esprits et réveiller les sens.
Mardi 14 février, cave des Vignerons de Caractère à Vacqueyras, réservations au 04 90 65 84 54 ;
tarif : 89 € par tête.

De la truffière à l’assiette
 Journée autour de la truffe le samedi 18 février à la cave des vignerons de Beaumes-de-Venise pour découvrir la tuber melanosporum dans tous ses états. Au programme, cavage dans les truffières de la région, découverte du marché de Richerenches et déjeuner gastronomique accompagné d’une dégustation des crus, au Dolium, le restaurant de la cave.
Cave des vignerons de Beaumes-de-Venise, 228, route de Carpentras. Places limitées, 100 € par tête ;
réservations au 04 90 10 19 11.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux