Art de vivre

Un trophée pour l’Embarcadère, Armand Arnal à Paris et Mougins en vue

trophéeL’Embarcadère se distingue au Syrha
A l’initiative d’un magazine professionnel, la brasserie/restaurant l’Embarcadère de Marseille a reçu un trophée remis à l’occasion du Salon international de la restauration-hôtellerie-alimentation (Sirha) à Lyon. cet événement avait pour objectif de mettre à l’honneur “des établissements qui, chacun à sa manière, s’inscrivent dans la modernité, font évoluer le secteur et représentent des idées nouvelles” assure-t-on du côté des organisateurs. Après la présentation des lauréats et la remise des prix, le public a assisté à une table ronde avec les dirigeants de ces lieux novateurs et prometteurs. Ces “regards croisés sur les nouvelles tendances” ont permis de définir les contours de la réussite d’un concept de brasserie moderne à la française.
Parmi les 6 établissements et concepts récompensés cette année, citons “L’Édito” présent dans 6 françaises, le “Comptoir JOA” appelé à se diffuser dans 22 villes de l’hexagone, “Daroco” à Paris IIe, “Bistro Novo” à Metz et “L’Embarcadère” à Marseille. Logée sous le parvis de la cathédrale de la Major depuis 2015, cette brasserie de 150 m² propose une offre bistronomique axée viande et poisson. Le patron, Yoann Kerimel de Kerveno, jadis boucher, fait appel à des proches pour se fournir en matières premières de qualité. Les suggestions dépendent d’approvisionnements directs qui assurent un bon rapport qualité-prix (formules à 25 € le midi, 32 € le soir).

Armand Arnal nous dit “Merci”
Du 27 mars au 1er avril, le cuisinier camarguais Armand Arnal (restaurant la Chassagnette au Sambuc) s’installe dans le concept-store parisien Merci. Fort de l’enthousiasme suscité par ses résidences culinaires, initiées l’année dernière, Merci invite Armand Arnal, le chef 100% nature star de la cuisine arlésienne, après Travis Lett, de la cantine healthy californienne Gjelina et Kamal Mouzawak du Tawlet à Beyrouth.
Merci, du 27 mars au 1er avril, 111, boulevard Beaumarchais, Paris IIIe.

Le festival de Mougins est annoncé
Cette année le rendez-vous gastronomique azuréen est fixé les 23, 24 et 25 juin…

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.