Art de vivre

Un trophée pour l’Embarcadère, Armand Arnal à Paris et Mougins en vue

trophéeL’Embarcadère se distingue au Syrha
A l’initiative d’un magazine professionnel, la brasserie/restaurant l’Embarcadère de Marseille a reçu un trophée remis à l’occasion du Salon international de la restauration-hôtellerie-alimentation (Sirha) à Lyon. cet événement avait pour objectif de mettre à l’honneur “des établissements qui, chacun à sa manière, s’inscrivent dans la modernité, font évoluer le secteur et représentent des idées nouvelles” assure-t-on du côté des organisateurs. Après la présentation des lauréats et la remise des prix, le public a assisté à une table ronde avec les dirigeants de ces lieux novateurs et prometteurs. Ces “regards croisés sur les nouvelles tendances” ont permis de définir les contours de la réussite d’un concept de brasserie moderne à la française.
Parmi les 6 établissements et concepts récompensés cette année, citons “L’Édito” présent dans 6 françaises, le “Comptoir JOA” appelé à se diffuser dans 22 villes de l’hexagone, “Daroco” à Paris IIe, “Bistro Novo” à Metz et “L’Embarcadère” à Marseille. Logée sous le parvis de la cathédrale de la Major depuis 2015, cette brasserie de 150 m² propose une offre bistronomique axée viande et poisson. Le patron, Yoann Kerimel de Kerveno, jadis boucher, fait appel à des proches pour se fournir en matières premières de qualité. Les suggestions dépendent d’approvisionnements directs qui assurent un bon rapport qualité-prix (formules à 25 € le midi, 32 € le soir).

Armand Arnal nous dit “Merci”
Du 27 mars au 1er avril, le cuisinier camarguais Armand Arnal (restaurant la Chassagnette au Sambuc) s’installe dans le concept-store parisien Merci. Fort de l’enthousiasme suscité par ses résidences culinaires, initiées l’année dernière, Merci invite Armand Arnal, le chef 100% nature star de la cuisine arlésienne, après Travis Lett, de la cantine healthy californienne Gjelina et Kamal Mouzawak du Tawlet à Beyrouth.
Merci, du 27 mars au 1er avril, 111, boulevard Beaumarchais, Paris IIIe.

Le festival de Mougins est annoncé
Cette année le rendez-vous gastronomique azuréen est fixé les 23, 24 et 25 juin…

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.