Art de vivre

Concours des vins d’Orange et fromages de chèvre au menu

Concours des vins à Orange, c’est pour bientôt !
Depuis sa création en 1952, le Concours des Vins à Orange récompense les meilleurs vins de la vallée du Rhône. La 65e édition de ce palmarès, qui garantit au consommateur un achat de qualité, aura lieu le samedi 4 février prochain à l’espace Alphonse-Daudet… à Orange. A cette occasion, tous les vins de la Vallée du Rhône seront dégustés à l’aveugle et le jury décernera les médailles d’or, d’argent ou de bronze ainsi que les félicitations du jury. r, d’Argent ou de Bronze et félicitations du jury. Le concours sera suivi d’un déjeuner préparé par des cuisiniers locaux.
Samedi 4 février, renseignements au 04 90 11 45 07

Ils vont nous rendre chèvre !
Depuis bien longtemps, les chevriers sont passés maîtres dans la fabrication du fromage de chèvre. On en compte une quarantaine rien que dans le Vaucluse, pour un cheptel de 3 500 chèvres qui perpétuent le bon goût des choses simples. Les chèvres pâturent dans les prairies et les collines ; rentrées à la bergerie, fourrage et céréales locales complètent le menu. La production de fromage est saisonnière, généralement de mars à décembre pour laisser ensuite le temps aux chèvres de se reposer. En plein cœur de l’hiver, point de fromages frais, mais des fromages déjà mûrs et plus fermes.
Deux fromageries d’exception : la Fromagerie du Comtat – Claudine Vigier, 23, place de la Mairie à Carpentras ; 04 90 60 00 17
et Lou Canesteou – Josiane Déal, 10, rue Raspail à Vaison-la-Romaine ; 04 90 36 31 30.

 

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux