Art de vivre

Ultimate Provence, un hôtel-domaine viticole en mode XXIe siècle

Il s’agissait de rompre avec les codes, d’imaginer un hôtel répondant aux attentes des « nouveaux jeunes », les fameux Millenials, nés entre 1980 et 2000. Il s’agissait encore d’imaginer un hôtel pour une clientèle ultra connectée et sensible aux nouveaux enjeux environnementaux. C’est chose faite. En juin 2019, Ultimate Provence a accueilli ses premiers hôtes dans ses 23 chambres, 6 studios et 5 appartements.

A boire Le domaine propose trois cuvées en appellation Côtes de Provence, toutes portant le nom « Ultimate Provence ». Ce vin se décline en 3 couleurs : rosé, rouge et blanc. Trois formats existent pour le rosé, la cuvée iconique de UP : 75 cl, 150 cl (magnum) et 300 cl (jéroboam). UP rosé 2018 a obtenu une médaille d’or au Concours général agricole de Paris 2019 ainsi que la note de 90 dans le magazine Wine Enthusiast.
La vie de ce nouveau complexe hôtelier se mêle intimement avec celle d’une propriété viticole, les vacanciers baignant dans une atmosphère cool et urbaine et découvrant le rythme du travail de la vigne et de l’élaboration des vins. Un cinq étoiles serait inconcevable sans restaurant et Ultimate Provence a baptisé le sien Atmos, comme une apologie à la cuisine fusion, chaque repas étant servi face au vignoble Haute valeur environnementale (niveau 3) et désormais labellisé bio après 3 années de conversion des terres (lire ci-dessous).

De l’aveu même de ses concepteurs, « Ultimate Provence est un lieu unique qui propose de vivre un séjour inédit dans une propriété viticole d’exception et un hôtel à l’ambiance urbaine et raffinée », rien de très étonnant à quelques encablures du golfe de Saint-Tropez. La Provence est belle en toute saison et c’est peut-être en automne, au moment même où les pluies réveillent les odeurs d’humus de la réserve naturelle de la Plaine des Maures, que le promeneur découvre au mieux la vie révélée des villages aux alentours.

L’aménagement d’Ultimate Provence a été confié au cabinet d’architectes monégasques Humbert & Poyet, avec la mission de remodeler les codes urbains en les insérant dans un domaine viticole traditionnel. Le duo a fait preuve de culot en osant les murs extérieurs en bleu gris, c’est une réussite. Il a associé le béton à du chêne vieilli, le marbre et le laiton avec le cuir, suscitant un caractère précieux à chaque ambiance. La pièce magistrale à visiter absolument ? Le chai pensé comme une cathédrale vinicole, propre au style Humbert & Poyet et le caveau de dégustation, loin, très loin des codes du domaine viticole classique.

Domaine Ultimate Provence, 7270, route du Luc, 83680 La Garde-Freinet ; infos au 04 94 85 29 10. Chambres à partir de 140 €.

Ultimate ProvenceLa carte mondialiste de l’Atmos

Didier Bocquet a eu le privilège de lancer le restaurant du domaine en juin dernier. « La brigade, ce sont 5 personnes en tout, souffle ce parisien de naissance arrivé sur la côte d’Azur voilà 15 ans. Et ça ne me gêne pas qu’on parle de cuisine fusion » poursuit-il. La carte aligne des propositions végétariennes et végétaliennes et croise les influences : estouffade d’agneau au pesto vietnamien, le baba au saké et crème vanillée en sont les plus vibrants exemples. Les hommages aux grands rassurent sur la base classique de la brigade : purée façon Joël Robuchon, bar-caviar façon Jacques Pic et légumes de saison. En guise de préambule, on partagera le délicat croque-truffe et les quesadillas de poulet ; la salade méchouia au thon parfaitement snacké et le burger black pepper foie gras et black angus bio sont irrésistibles. Alors faut-il y aller ? Rien que pour la tarte coeur coulant chocolat, l’accueil et le service d’une grande gentillesse, les cuissons et assaisonnements toujours impeccables…
Carte 40-45 €. Infos au 04 94 85 29 10.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements : le grand Marché Bacalhau! et un dîner barbecue le lendemain sur le toit perché de la Friche.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.

Street Food festival, le bilan. Le SFF a fait le plein de festivaliers, de bons produits et de bonnes ondes sur l’esplanade de la Major, le week-end des 17, 18 et 19 juin à Marseille.  25 000 personnes sont venues goûter au meilleur des spécialités locales proposées par quelque 50 issus des quatre coins du département : 32 propositions culinaires sucrées ou salées, sourcées avec soin parmi les producteurs  locaux, 8 domaines viticoles, 7 brasseurs, 2 torréfacteurs. Le chef Pierre Reboul était également présent pour un cooking-show des plus étonnants et fidèle à son image, avec une cuisine singulière, énergique et généreuse.

Mazzia au 50 Best Les organisateurs du World’s 50 best restaurants ont annoncé ce 14 juin l’entrée du chef marseillais Alexandre Mazzia dans le fameux classement des 50 Best. C’est lors d’un repas servi ches Heston Blumenthal à Londres qu’AM a reçu le One to watch award, à savoir le trophée de « l’établissement à suivre ». Ces Oscars de la gastronomie sont décernés tous les ans par la revue britannique Restaurant qui a l’humilité de récompenser les meilleures tables du monde.