Art de vivre

Ultimate Provence, un hôtel-domaine viticole en mode XXIe siècle

Il s’agissait de rompre avec les codes, d’imaginer un hôtel répondant aux attentes des “nouveaux jeunes”, les fameux Millenials, nés entre 1980 et 2000. Il s’agissait encore d’imaginer un hôtel pour une clientèle ultra connectée et sensible aux nouveaux enjeux environnementaux. C’est chose faite. En juin 2019, Ultimate Provence a accueilli ses premiers hôtes dans ses 23 chambres, 6 studios et 5 appartements.

A boire Le domaine propose trois cuvées en appellation Côtes de Provence, toutes portant le nom « Ultimate Provence ». Ce vin se décline en 3 couleurs : rosé, rouge et blanc. Trois formats existent pour le rosé, la cuvée iconique de UP : 75 cl, 150 cl (magnum) et 300 cl (jéroboam). UP rosé 2018 a obtenu une médaille d’or au Concours général agricole de Paris 2019 ainsi que la note de 90 dans le magazine Wine Enthusiast.
La vie de ce nouveau complexe hôtelier se mêle intimement avec celle d’une propriété viticole, les vacanciers baignant dans une atmosphère cool et urbaine et découvrant le rythme du travail de la vigne et de l’élaboration des vins. Un cinq étoiles serait inconcevable sans restaurant et Ultimate Provence a baptisé le sien Atmos, comme une apologie à la cuisine fusion, chaque repas étant servi face au vignoble Haute valeur environnementale (niveau 3) et désormais labellisé bio après 3 années de conversion des terres (lire ci-dessous).

De l’aveu même de ses concepteurs, “Ultimate Provence est un lieu unique qui propose de vivre un séjour inédit dans une propriété viticole d’exception et un hôtel à l’ambiance urbaine et raffinée”, rien de très étonnant à quelques encablures du golfe de Saint-Tropez. La Provence est belle en toute saison et c’est peut-être en automne, au moment même où les pluies réveillent les odeurs d’humus de la réserve naturelle de la Plaine des Maures, que le promeneur découvre au mieux la vie révélée des villages aux alentours.

L’aménagement d’Ultimate Provence a été confié au cabinet d’architectes monégasques Humbert & Poyet, avec la mission de remodeler les codes urbains en les insérant dans un domaine viticole traditionnel. Le duo a fait preuve de culot en osant les murs extérieurs en bleu gris, c’est une réussite. Il a associé le béton à du chêne vieilli, le marbre et le laiton avec le cuir, suscitant un caractère précieux à chaque ambiance. La pièce magistrale à visiter absolument ? Le chai pensé comme une cathédrale vinicole, propre au style Humbert & Poyet et le caveau de dégustation, loin, très loin des codes du domaine viticole classique.

Domaine Ultimate Provence, 7270, route du Luc, 83680 La Garde-Freinet ; infos au 04 94 85 29 10. Chambres à partir de 140 €.

Ultimate ProvenceLa carte mondialiste de l’Atmos

Didier Bocquet a eu le privilège de lancer le restaurant du domaine en juin dernier. “La brigade, ce sont 5 personnes en tout, souffle ce parisien de naissance arrivé sur la côte d’Azur voilà 15 ans. Et ça ne me gêne pas qu’on parle de cuisine fusion” poursuit-il. La carte aligne des propositions végétariennes et végétaliennes et croise les influences : estouffade d’agneau au pesto vietnamien, le baba au saké et crème vanillée en sont les plus vibrants exemples. Les hommages aux grands rassurent sur la base classique de la brigade : purée façon Joël Robuchon, bar-caviar façon Jacques Pic et légumes de saison. En guise de préambule, on partagera le délicat croque-truffe et les quesadillas de poulet ; la salade méchouia au thon parfaitement snacké et le burger black pepper foie gras et black angus bio sont irrésistibles. Alors faut-il y aller ? Rien que pour la tarte coeur coulant chocolat, l’accueil et le service d’une grande gentillesse, les cuissons et assaisonnements toujours impeccables…
Carte 40-45 €. Infos au 04 94 85 29 10.

Infos express

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter