Art de vivre

Benjamin Patissier, le nouveau chef du Champ des Lunes au domaine de Fontenille

Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, propriétaires fondateurs des domaines de Fontenille, ouvert fin 2015-début 2016, ont demandé à l’Un des Meilleurs ouvriers de France 2015, Benjamin Patissier, de succéder au chef Jérôme Faure, parti sous d’autres latitudes. Originaire de Nantes, Benjamin Patissier, 36 ans, prend ainsi la direction des cuisines du restaurant étoilé le Champ des Lunes et du bistrot la Cuisine d’Amélie. Il aura la charge de conserver l’étoile décernée au Champ des Lunes en février 2017.

Benjamin PatissierAprès des études d’Art culinaire au lycée Nicolas-Appert, à Orvault, Benjamin Patissier intègre très rapidement en 2004 les équipes du restaurant Pierre Gagnaire à Paris. Trois années durant lesquelles il occupera le poste de second de pâtisserie et qui le mèneront à travailler à travers le monde de Venise à New-York en passant par Londres. Une première expérience professionnelle très riche qui lui permettra ensuite d’intégrer la brigade d’Anne-Sophie Pic à Valence, en qualité de chef de partie du restaurant Pic. En 2009, il prend le poste de second au restaurant du Parc des Eaux vives à Genève avant de revenir en France, à Vienne au restaurant La Pyramide. C’est sous la bannière de ce même restaurant qu’il décrochera le 5 janvier 2015 à Lyon le titre de Un des Meilleurs ouvriers de France cuisiniers aux côtés d’Olivier Couvin alors chez Bocuse.

Ancrage dans le local
Dans un communiqué publié ce jour, Patissier affirme : « Je suis extrêmement fier de rejoindre le domaine de Fontenille à Lauris (…) J’aurai à coeur d’y proposer une cuisine authentique, en adéquation avec les valeurs si chères à Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, à savoir une sensibilité à l’éco-responsabilité, le bien-être, la simplicité et l’ancrage fort dans le paysage local. Autant de notions dans lesquelles je trouve un écho personnel ».

Une visite du domaine de Fontenille, par ici.

Patissier, un chef à concours…

Les concours ne font pas peur à Benjamin Patissier qui a été vainqueur en 2011 de la finale France du concours Taittinger, il termine 3e en finale internationale. En 2014, il est lauréat du concours biennale Trophée Haeberlin, seul concours international réunissant des équipes composées d’un cuisinier, d’un maître d’hôtel et d’un sommelier collaborant au sein d’un même établissement.  2015, sera l’année du Mof (lire ci-dessus). Un caractère et une envie d’atteindre les sommets qui le caractérisent tant dans sa vie professionnelle que sportive puisqu’il est doublement champion de France en gymnastique par équipe.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.