Magazine

Un nouveau dir'tech au château de Berne

Mathieu Bessonnet uneTrois restaurants (l’Orangerie, brasserie la Bouscarelle et le bistrot), un hôtel, un spa, une école de cuisine et… un vignoble. Autant de bonnes raisons pour faire une halte au château de Berne dans le Var. Le printemps débute à peine mais le restaurant gastronomique est fermé jusqu’au 15 juin pour cause de “développement” ; la cave aussi est en pleine mutation. Pour preuve, la nomination de Mathieu Bessonnet au poste de directeur technique.
Originaire de Bordeaux, ce diplômé de l’école nationale supérieure d’agronomie de Toulouse (spécialisé en qualité agroalimentaire) est également titulaire d’un diplôme d’œnologue depuis 2004.
Après avoir été assistant d’œnologues français en Australie et en Sicile en 2005, il a travaillé dans les vignes et aux chais du château le Bon Pasteur à Pomerol aux côtés de Michel Rolland : “C’est là que j’ai développé mes compétences techniques de dégustation” avoue-t-il. Mathieu Bessonnet, tout juste 33 ans, a aussi travaillé pendant 4 ans en étroite collaboration avec les consultants Gilles Pauquet et Hubert de Boüard au château Pressac à Saint-Emilion en tant que responsable de chais. A la recherche d’une nouvelle expérience, il a choisi de découvrir les vins arméniens pendant 3 ans au sein de Armenia Wine (3 millions de bouteilles) où il a développé ses compétences en  management et en contrôle qualité. Profil à suivre…

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. C’est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue française avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre, Mérouan se fait plaisir et prend une revanche sur ses jeunes années, lui qui a subi brimades et humiliations lors de son 1er CDI chez un étoilé pour lequel il a travaillé 5 ans. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.
• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.