Magazine

Un nouveau dir'tech au château de Berne

Mathieu Bessonnet uneTrois restaurants (l’Orangerie, brasserie la Bouscarelle et le bistrot), un hôtel, un spa, une école de cuisine et… un vignoble. Autant de bonnes raisons pour faire une halte au château de Berne dans le Var. Le printemps débute à peine mais le restaurant gastronomique est fermé jusqu’au 15 juin pour cause de “développement” ; la cave aussi est en pleine mutation. Pour preuve, la nomination de Mathieu Bessonnet au poste de directeur technique.
Originaire de Bordeaux, ce diplômé de l’école nationale supérieure d’agronomie de Toulouse (spécialisé en qualité agroalimentaire) est également titulaire d’un diplôme d’œnologue depuis 2004.
Après avoir été assistant d’œnologues français en Australie et en Sicile en 2005, il a travaillé dans les vignes et aux chais du château le Bon Pasteur à Pomerol aux côtés de Michel Rolland : “C’est là que j’ai développé mes compétences techniques de dégustation” avoue-t-il. Mathieu Bessonnet, tout juste 33 ans, a aussi travaillé pendant 4 ans en étroite collaboration avec les consultants Gilles Pauquet et Hubert de Boüard au château Pressac à Saint-Emilion en tant que responsable de chais. A la recherche d’une nouvelle expérience, il a choisi de découvrir les vins arméniens pendant 3 ans au sein de Armenia Wine (3 millions de bouteilles) où il a développé ses compétences en  management et en contrôle qualité. Profil à suivre…

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.