Magazine

Un salon des vins… les yeux fermés

laurent courbard
Laurent Courbard (à g.) et Franck Thomas, meilleur sommelier d’Europe qui prendra part à l’événement

Laurent Courbard est à l’initiative du premier salon professionnel du vin 100% à l’aveugle. Ces journées de rencontres et découvertes  se dérouleront le 2 novembre à Marseille et le lendemain à  Aix-en-Provence. Au menu, des speed dating vignerons, des dégustations de vins rares et de vieux millésimes ainsi qu’une sélection biodynamique signée Franck Thomas, meilleur sommelier d’Europe. “L’idée consiste à mettre en connexion mes vignerons coup de coeur et les professionnels du monde de la restauration afin qu’ils se (re)découvrent” explique Laurent Courbard. Réservé aux cafetiers, hôteliers, restaurateurs ainsi qu’aux étudiants des écoles hôtelières et autres apprentis, ce salon promet la présence de quelques célébrités : Marie Zusslin (dom. Valentin Zusslin, Alsace) ; Thierry Usseglio (dom. Pierre Usseglio, Châteauneuf-du-Pape) ; Laurent Hostomme, 5e génération à la tête des champagnes éponymes (grands crus en blancs de blancs). Et il se murmure même qu’un pape de la biodynamie mondiale sera là… “Et tout au long de la journée, un espace “accompagnement” permettra aux participants d’échanger sur les carrières professionnelles, les perspectives de développement des cafés, brasseries, hôtels, bars et restaurants, ajoute le jeune organisateur. La dégustation d’une sélection de vins rares, de vieux millésimes, de champagnes et crémants exceptionnels sans oublier les whiskies japonais, rhums vieux et sakés devrait aussi attirer les professionnels”.

Premier du genre, ce salon Prestiges de France a été imaginé par Laurent Courbard tout juste âgé de 29 ans. Natif de Marseille, le jeune Courbard est entré dans le monde du vin en 2006 : “J’ai décroché mon premier emploi de vendeur de vin. Au fur et à mesure, je me suis pris au jeu et me suis passionné pour cet univers, raconte-t-il. De viticulteurs en vignerons, de cavistes en oenologues en passant par les sommeliers et autres experts, j’ai appris et apprends encore sur ce monde sans cesse en renouvellement”. Talent à suivre !

Le 2 novembre à Marseille aux Arcenaulx (cours d’Estienne d’Orves, 1er arr.) et le 3 novembre à Aix-en-Pce, hôtel Renaissance. De 9h à 19h.
Cocktail déjeunatoire offert, réservation obligatoire au 04 91 13 46 21 et contact@prestigesdefrance.com

Programme des deux journées : 9h-11h ou 11h-13h ou 14h-16h ou 17h-19h, speed dating vignerons
13h-13h30 ou 16h-16h30 : master class de Marie Zusslin et Jannick Utard (dom. de la Navicelle) sur “la biodynamie”
13h30-14h ou 16h30-17h : master class de Franck Thomas (meilleur ouvrier de France, meilleur sommelier de France et d’Europe, maître sommelier) sur le thème de la “dégustation intuitive”.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter