Art de vivre

Vallée de la gastronomie : le lancement aura lieu le 24 juin à Lyon

vallée de la gastronomieDe Dijon à Marseille, les régions Auvergne-Rhône Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur lancent ce 24 juin prochain la Vallée de la Gastronomie. Jamais en France 14 villes phare, de Beaune à Châteauneuf-du-Pape, de Tain l’Hermitage à Tournus, de Lyon à Valence, et quantité de villages ne s’étaient unies pour offrir au monde un tel panorama savoureux. C’est la région Auvergne-Rhône Alpes qui est à l’origine de cette initiative évoquée pour la première fois en avril 2016 et reprenant le mythe de la fameuse Nationale 7. Très enthousiaste sur le projet, le maire (LR) de Valence dans la Drôme, Nicolas Daragon voit dans cette opération pour le moins très marketing, l’occasion idéale de valoriser sa ville et d’y faire venir un peu plus de touristes dont on sait que la gastronomie représente le deuxième poste de dépenses…
Aux origines, la vallée devait aboutir à Avignon ; les années passant, Marseille a, logiquement, été englobée dans le tracé. Depuis les annonces des premières heures, politiques, cuisiniers, chefs d’entreprise et offices de tourisme tirent à hue et à dia, les questions de financement et les critères restant encore flous (quid des “labels”, comités de pilotage)… Que resortira-t-il de cette cacophonie ? Les ambitions liées à la réputation et donc l’exportation des produits du terroir issus de la Vallée de la Gastronomie et l’attractivité des territoires méritent qu’on s’y intéresse. Le lancement aura lieu à Lyon ce 24 juin alors que Marseille est en pleine année de la gastronomie…

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter