Art de vivre

Le salon des Agricultures de Provence, vitrine d’un savoir-faire et d’un héritage agricoles

salon des Agricultures de ProvenceJusqu’au dimanche 9 juin prochain, Salon-de-Provence accueille le salon des Agricultures de Provence. Inauguré ce vendredi 7 juin, le salon est installé sur le site même d’un terrain agricole, le domaine du Merle, pour une totale immersion campagnarde. Sur place, le public profite d’animations pédagogiques pour les enfants et, Marseille Provence gastronomie 2019 oblige, se délecte de belles découvertes culinaires. Dégustations à profusion et des stands ombragés, le salon présente une belle vitrine de l’agriculture bucco-rhodanienne avec de nombreux stands de producteurs en circuit-court : légumes (tomates, courgettes…) et fruits d’été (fraises, cerises, abricots), mais aussi quelques spécialités provençales.

salon des Agricultures de Provence
Opération rempotage de plants de salade pour les enfants, une des nombreuses animations gratuites…

Le salon en chiffres… 200 exposants dont 120 producteurs, 50 000 visiteurs, 1500 animaux, 50 000 visiteurs, 20 animations gratuites
Parmi les exposants, Loïc Laber qui anime le Gaec des Bougainvilliers à seulement 6 kilomètres du centre-ville d’Aix. Devant ses étals chargés d’aulx, le jeune paysan est ravi : “On vient de commencer la récolte de notre ail violet, il a été arraché il y a seulement 10 jours et il a séché rapidement au champ. Cette année l’ail est beau et gros car on a eu beaucoup de soleil, et on a un produit bien sec qui se gardera au moins 6 mois”. Tout aussi heureuse d’être là, la rizicultrice Marine Rozière raconte son métier et les secrets de ses produits : “En Camargue nous cultivons plus de 200 variétés de riz pour éviter d’appauvrir les variétés initiales. Chaque riz a son mode de cuisson et son assaisonnement, il faut apprendre à les cuisiner !”.  Du riz rouge, qui présente des notes de noisettes, au riz noir, qui se marie bien avec le poisson, le public apprend tout de cette céréale pas si lointaine que ça et fait le distingo entre un riz rond type arborio ou carnaroli, pour le risotto, et le riz long blanc pour les accompagnements classiques.

salon des Agricultures de ProvencePas de cuisine sans aromates ! Aujourd’hui la grande majorité des herbes de Provence vendues ne provient pas de Provence, ni même de France. Les Aromates de Provence est une coopérative qui garantit l’origine et commercialise directement la récolte des 40 producteurs adhérents : Nous essayons de faire connaître notre différence, grâce au Label rouge “Herbes de Provence”, un savant mélange qui est constitué des plantes endémiques du terroir : 27% de sarriette, 27% de romarin, 19% de thym, et 19% d’origan” expliquent les représentants de la coopérative. Un des secrets de leur savoir-faire ? “On récolte lorsque la plante est en stress hydrique, c’est-à-dire lorsqu’elle manque d’eau… C’est à ce moment que la plante fabrique le plus d’huile essentielle, c’est ce qui donne un goût et des arômes authentiques”.
Vitrine des savoir-faire et d’un patrimoine encore vivaces, le salon des Agricultures de Provence fête cette année sa 4e édition.

François Devilliers / photos F.D.

Jusqu’au 9 juin 2019 de 9h à 19h. Nocturne le samedi jusqu’à 23h. L’entrée et le parking sont gratuits. Domaine du Merle, RN 113, route de Saint-Martin-de-Crau à Salon-de-Provence.
Ferme les Bougainvilliers, 5048, route de Galice, 13090, Aix-en-Pce ; infos au 04 42 64 48 39
La maison du Riz, infos au 06 31 03 40 11
SCA les Aromates de Provence, 926, chemin des Vertus, 13530 Trets ; infos au 04 42 61 52 38

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter