Magazine

Vallée de la Gastronomie : de Dijon à Cassis, l’évasion à notre porte

Vallée de la Gastronomie

C’est une première dans l’histoire de la gastronomie française. Trois grandes régions, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte d’Azur, unissent leurs forces et leurs atouts pour lancer une nouvelle destination touristique dédiée à la gastronomie et à la découverte des vins et des produits du terroir. Logiquement baptisée “Vallée de la Gastronomie”, cette initiative avait été lancée en 2019 et, crise Covid-19 oblige, avait été mise en pose. La voici donc relancée, avec pour ambition de proposer une sélection d’expériences gourmandes et remarquables, destinées à mettre en lumière l’exceptionnelle diversité de ces 3 territoires en répondant aux exigences d’authenticité des voyageurs post pandémie. “L’idée consiste à mettre en valeur les richesses et savoir-faire autour d’une colonne vertébrale sensorielle, adaptée à nos nouvelles envies de consommer”, a expliqué cette semaine, Valérie Carbonne, directrice de projets chez Provence Tourisme, lors d’une présentation à la presse du projet.

Bien plus qu’une simple expérience touristique, cette Vallée de la Gastronomie a aussi pour objectif de fédérer le réseau des acteurs locaux en réunissant des artisans, agriculteurs, viticulteurs, restaurateurs et opérateurs touristiques. Cette opération a également pour ambition de constituer un levier de développement économique fort et une vitrine mondiale de l’attractivité des trois régions concernées et de la France en général.

Comment ça marche ? Tout commence par le site internet valleedelagastronomie.com qui permet à chacun de composer un parcours à la carte, en fonction de ses affinités avec la gastronomie française et de ses envies de découverte. Au fil des terroirs, vous allez construire votre propre séjour avec des balades dans les vignobles du Beaujolais, une initiation à l’art d’affiner du fromage au cœur de Vienne, la découverte des cépages des régions viticoles, une immersion dans les coulisses d’une distillerie ou encore un dîner d’exception dans un restaurant assorti d’une rencontre avec son chef. Ce panel  d’offres touristiques se compose d’un itinéraire d’étapes gourmandes faciles d’accès dans l’axe d’une sortie d’autoroute A6/A7.

La Vallée de la Gastronomie ce sont…
• 75 591 km2
• 11 sites remarquables du goût
• 877 caves viticoles engagées dans une démarche qualité-accueil
• 350 offres gourmandes au moins
• 620 kilomètres… de Dijon à Cassis
• 3 valeurs : un accueil sur-mesure, de la générosité et un souci de transmission, de la bienveillance
Les expériences remarquables c’est quoi ? Cette sélection se compose d’expériences uniques «à vivre une fois dans sa vie». Leurs critères de  sélection garantissent un parcours polysensoriel, qui laissent un merveilleux souvenir dans l’imaginaire du visiteur. Partage d’expériences,  rencontre avec des personnalités, découverte de savoir-faire ancestraux, le visiteur vivra des moments uniques dans la peau d’un gardian de Camargue, entrera dans l’univers d’un chef étoilé, découvrira les secrets de la trufffe auprès d’un trufficulteur. Il aura le sentiment de participer à un moment d’exception lui étant exclusivement dédié. La proximité avec les hommes et les femmes créateurs de goûts, et les moments uniques vécus par les visiteurs, donneront un caractère exceptionnel à ces expériences.

vallée de la gastronomie
Les offres gourmandes, c’est quoi ? Cours d’œnologie, balade dans les vignes, ateliers de dégustation… Ce sont les offres proposées dans le cadre de la Vallée de la Gastronomie. Ces propositions possèdent déjà une réputation et une qualité reconnues. Les structures qui les proposent vont bénéficier d’un dispositif de communication d’envergure internationale et ainsi profiter de ce levier de développement économique qu’offre l’opération pour valoriser leurs produits et leurs savoir-faire.

Qui peut participer ? Tout le monde, puisqu’il y a des propositions gratuites et d’autres payantes, jusqu’à 400 €. Il y a de quoi faire ! Du côté des professionnels, toute activité touristique grand public valorisant la gastronomie, les vins et le savoir-faire local peut prétendre à intégrer l’opération. Le processus de sélection prend en compte différents critères ainsi que le référencement obligatoire par un label, un réseau ou un guide agréés. Les structures proposant une offre remplissant les critères précisés dans la charte de la Vallée de la Gastronomie pourront  candidater via le site valleedelagastronomie.com Critère important : être situé dans le périmètre de la Vallée, soit à 45 minutes maximum d’une sortie d’autoroute A6/A7. Et pour les professionnels, adhérer à la Vallée de la Gastronomie est totalement gratuit.

Tout commence sur le site dédié et bon voyage !

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)

Association Juris food Les conditions sanitaires le permettant, l’association Juris food organise son premier déjeuner mensuel lundi 28 juin à 12h00. Ce repas sera précédé d’une intervention de maître Marc Bruschi, directeur de l’Institut de droit des assurances à Aix-Marseille université, avocat au barreau de Marseille, sur le thème : “Covid 19 et pertes d’exploitation des restaurateurs”. Pour des questions d’organisation, l’inscription par mail est obligatoire (contact@jurisfood.fr jusqu’au 24 juin). Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon (7e arr. parking du Pharo). Participation : 29 € par personne, payable sur place par chèque ou CB. Pour tout renseignement complémentaire, Stéphanie Lieutaud au 06 18 03 60 95