Art de vivre

Vendanges, chocolat et bientôt Noël en Provence

vendangesCôtes-du-Rhône, les vignerons ont le sourire
 Les vendanges se sont achevées, c’est l’heure d’un premier bilan pour les vignerons de la vallée du Rhône. Après un été très sec, les pluies salutaires du mois de septembre ont permis de récolter des raisins plus frais. Le mistral et les températures fraîches ont aidé à vendanger dans d’excellentes conditions. L’état sanitaire est resté excellent. “Cette année, nous avons eu un grand confort de vendanges et nous avons rentré des raisins superbes” reconnaît Denis Alary, co-président de l’appellation Cairanne. Marie-Thérèze Combe, co-présidente de l’appellation Vacqueyras, ajoute : “Les raisins ont dans leur ensemble, des peaux épaisses, une pulpe fruitée, et des pépins craquants. Les baies sont petites mais nombreuses et très concentrées. Les vinifications s’annoncent passionnantes !”. La particularité de ce millésime 2016 réside dans le fait que maturation et concentration se sont opérées conjointement, ce qui offre de belles acidités. Des acidités préservées par le phénomène de concentration qui confère à ces vins un important potentiel de garde. Grenache et syrah sont superbes, les cépages tardifs comme le mourvèdre ou le carignan, très concentrés. En termes de volumes, le vignoble rhodanien devrait connaître une récolte 2016 légèrement supérieure à 2015, toujours dans la moyenne des quinze dernières années.

Et le chocolat, tu le manges avec qui ?
 Une récente enquête menée auprès d’un échantillon représentatif de la population française nous apprend que 85 % des Français mangent du chocolat par plaisir alors que pour 61,6% la consommation est souvent impulsive. 7,8% d’entre nous consomment du chocolat par besoin et 7,6% par habitude. Le chocolat reste un plaisir solitaire pour 47,5% de la population, tandis que 24,4% le dégustent plus volontiers en famille et entre amis. 27% l’apprécient en couple…

Noël à Taradeau dans le Var
 Attachée à rythmer les saisons d’événements festifs au château, Adeline de Barry, vous propose de participer au gros souper de Noël le samedi 10 décembre prochain au château Saint-Martin dans le Var. Depuis 14 ans, elle propose aux amateurs de découvrir ou redécouvrir la tradition du Gros Souper de Noël avec ses 7 plats « maigres » et ses 13 desserts.  Dans cette bâtisse érigée au XVIIIe siècle, les convives découvrent une tradition séculaire. Pour l’édition 2016, c’est au cuisinier Roland Paix, du  restaurant « Chez Nous », à Saint-Maximin, qui cuisinera le repas. A partir de 19h : cocktail dégustation des crus classés de la propriété et à 20h, dîner servi dans la salle des Calèches.
79 € par personne, 700 € la table de 10 convives et 600 € la table de 20 convives. Infos et résas au 04 94 99 76 76.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.