Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Art de vivre

Trois spots pour s’évader un week-end, une semaine, pour la vie

Week-end de Pâques, jours fériés du mois de mai, vacances d’été… Certains prendront l’avion, d’autres profiteront de notre région. Hérault (village Castigno), Bouches-du-Rhône (bastide d’Eygalières), Var (plage privée Hemingway)… Le Grand Pastis a sélectionné 3 spots pour prendre des selfie et des coups de soleil. Le comble du chic désormais ? La nature, le respect de l’environnement et une nourriture saine. Visite en mode privé donc forcément sélect.

 Hérault – le village Castigno. Sur les terres de l’appellation saint-chinian, tout au bout d’un chemin bordé de vignes et de garrigue, ce petit village vit au rythme de ses hôtes et de la vigne. Une destination idéale pour se ressourcer et retrouver ceux que l’on aime autour d’un bon verre de vin, d’une initiation à la poterie, d’une cueillette d’herbes sauvages…

Le plus important : à Castigno, la 4G et le wifi sont bannis, génial pour une « digital détox ». Autour de la place du village, des maisons de famille, des maisons d’amis, des villas, des suites dans les écuries, s’organisent en chambres standard, luxe, junior suite, suite etc. Côté restaurants, un gastro, la Table, et sa kyrielle de déclinaisons la Petite table, un Thaï, une nomad kitchen et une épicerie tentent de séduire tous les profils. Et on pourrait encore vous parler de l’école oenologique, de la visite du chai, des rallyes vintage, du centre de bien-être, etc.
Village Castigno, 34360 Assignan ; infos au 04 67 24 26 41.

Bouches-du-Rhône – la Bastide d’Eygalières. Sis dans le parc naturel régional des Alpilles, non loin de Maussane, Saint-Rémy ou les Baux, avec les oliveraies pour seul horizon, cette destination de charme joue la carte du calme et de l’engagement éco-responsable.

A 1 km seulement du village, l’adresse se compose de 12 chambres et 2 suites articulées autour d’une terrasse donnant sur la piscine. Les propriétaires ont mis en place une politique de tourisme durable afin de préserver le massif des Alpilles, pour valoriser le territoire tout en le protégeant durablement. Une adresse parfaite pour les randos pédestres ou à vélo, jouer au golf, partir à la découverte des producteurs locaux et visiter les sites archéologiques et culturels. Le restaurant, « le Lézard gourmand » offfre une carte aux tonalités provençales avec des produits majoritairement certifiés de l’agriculture biologique (les fruits et légumes, les fromages  et les viandes proviennent de producteurs locaux). Les végétariens et les personnes allergiques seront aussi servis sur demande.
La Bastide d’Eygalières, route d’Orgon – chemin de Pestelade, 13810 Eygalières ;
infos au 04 90 95 90 06.

Var – plage privée le Hemingway. Le Hemingway s’apprête à vivre son deuxième été ; face aux îles d’or, entre Toulon et Saint-Tropez, le restaurant, plage privée et bar à cocktails rend hommage à la vie de globe-trotter de l’écrivain américain.

Essentiellement composées de pierre et de bois, la structure, l’aménagement intérieur et les façades du site ont été réalisés par des artisans majoritairement issus des compagnons du devoir. Le bâtiment et son annexe (plage privée) ont été conçus pour s’intégrer dans l’environnement paysagé de l’Argentière. Un concept imaginé par Nicolas Colangelo, adepte du style indo-mauricien qui allie bois tressé, bambou, teck, kubu et bois bateau recyclé. La carte fusion du restaurant est signée François Blot, un chef qui a oeuvré 16 années durant pour le Buddha bar à Paris. Toujours en hommage à la passion que Hemingway vouait aux cocktails, Elodie Hodin a imaginé une carte « cocktails et spiritueux » qui revisite le mythique Daiquiri et le Mojito rose framboise. Sans oublier la cave à cigares pour les amateurs de gros barreaux…
Le Hemingway, plage de l’Argentière, 83250 La Londe-les-Maures ;
infos au 06 32 50 02 57 (têtières et transats, 22 et 27 euros la journée).