Carnet de cave

Visan, un vignoble protégé dans une nature préservée

VisanEn 2004 et 2005, la petite commune de Visan a connu les affres de la célébrité. En y installant une fausse ferme, des caméras et des people à la dérive, TF1 lançait son concept de télé réalité “La Ferme célébrités”. Mais les années sont passées, les débris aussi, et seul demeure un beau terroir et un village comptant parmi les quatre communes vauclusiennes du canton de Valréas, encastrées dans la Drôme, la plus au sud de la fameuse “enclave des papes”. 

Si vous passez par là… Il y a à Visan une… maison bulle toute ronde et en lignes courbes. Dessinée et construite en 1978 par deux élèves d’Antti Lovag sous sa direction, elle répond au projet de construire un univers à l’image et ressemblant au corps humain. Pour tout savoir sur cette curiosité architecturale et la voir, téléphoner au 06 09 51 69 03.
Entre le Mont Ventoux et la ville d’Orange, le terroir tout en terrasses et coteaux, appartient aux fameuses Côtes du Rhône villages. Les vignerons de la commune produisent du vin en trois couleurs majoritairement issus d’une agriculture responsable, bio ou biodynamique. Une démarche qui n’a rien de nouveau puisque les prédécesseurs des vignerons actuels avaient, déjà, adopté les principes en faveur de pratiques culturales respectueuses de l’environnement. Résultat : un terroir authentique qui associe le fruité épicé méditerranéen à la fraîcheur de son microclimat. Sur ces anciennes propriétés des souverains pontifes, on cultive les grands classiques d apes d’Avignon cultivent les cépages classiques de la Vallée du Rhône comme le grenache ou la syrah. Les vins rouges déclinent des parfums d’épices et de fruits noirs dont la personnalité est marquée par des notes minérales qui apportent finesse et fraîcheur. Ses vins blancs et rosés offrent des palettes plus florales et fruitées.

vins de Visan
Carnet de dégustation

Domaine Roche-Audran, cuvée Marius, rouge 2015
Grenache et syrah, un grand classique de l’assemblage, un résultat des plus plaisants pour ce vin biodynamique. Chez les Rochette, on est viticulteurs de père en fils, Vincent incarnant la 5e génération. Comme son papa, le vigneron a banni de sa propriété les produits phytosanitaires. Les insectes, redevenus maîtres chez eux, participent de la pleine expression de ce terroir. Vendanges manuelles, soutirages, mises en bouteilles suivent le calendrier cosmique pour entrer en résonance avec l’univers. “Les levures indigènes apportent tous les arômes du terroir lors de la fermentation alcoolique et une dégustation quotidienne me permet de produire des vins à la fois complexes et harmonieux” explique le Vincent Rochette. Lors d’une visite (si vous êtes sympa et en avez demandé la permission), vous admirerez les cuves tronconiques en bois de chêne français de 50 hl durant lesquelles le vin séjourne 12 mois. Ce vin à la robe cerise brulat, d’un noir profond, dégage un nez très puissant de cassis bien mûrs légèrement confiturés et poivrés. Il laisse apparaître, dans un deuxième temps, des notes de fruits mûrs, boisées, torréfiées assez subtiles. La bouche est charnue, ample et puissante, les tanins sont fins. Une bouteille que l’on peut cacher encore 5 ans et qui conservera toute la fraîcheur. Servir à 18° C.
Dom. de Roche-Audran, route de Saint-Roman-de-Malegarde, 84110 Buisson. Infos au 04  90 28 96 49. Cuvée Marius 2015, 14 € les 75 cl.

Domaine Dieu-le-Fit, cuvée Amour de fruit blanc 2016
“Des vins purs et équilibrés” : c’est la profession de foi de ce vigneron qui a la noblesse de se revendiquer paysan. “Je peux boire les traitements que j’emploie sur mes vignes” lance Rémi Pouizin, un brin provocateur. Dans le droit fil de l’agronomie des sixties et de ses aïeux présents à Visan depuis 1922, notre homme revendique l’usage exclusifs de préparations artisanales : préparations lacto-fermentées pour favoriser l’immunité de la vigne, tisanes et teintures mères à base de plantes médicinales contre l’oïdium ou le mildiou, recours à la radiesthésie pour mesurer les justes dosages de traitement… Ce vin blanc équilibré, floral, aux notes d’agrumes, présente une robe jaune clair à reflets verts. Composé à parts égales de roussane et viognier, il est intense et nerveux. Idéal avec des préparations paysannes, poulet à la crème, andouillette à l’étouffée au feu de bois, agneau sauce citron, vous le servirez à 14-15°C.
Dom. Dieu-Le-Fit, quartier Dieu-Le-Fit, 231, chemin de la Peine, 84600 Visan. Infos au 04 90 41 91 87. Cuvée Amour de fruit blanc 2016, 9,50 € les 75 cl.

Domaine La Florane, cuvée A fleur de Pampre 2016
Ici encore, les générations se suivent et se ressemblent. Le domaine de 35 hectares d’un seul tenant, dont 14 ha de bois, est propriété de François Fabre de Rouville depuis 1982. Adrien a rejoint son papa et voici les deux hommes qui oeuvrent main dans la main depuis 2001, avec le respect de la vigne, de la terre et du travail des hommes. Influence de la faune, de la flore et jeu des astres, le vignoble suit les cycles de la nature. La cave a été pensée pour tenir compte de la gravité terrestre et éviter les manipulations inutiles qui pourraient meurtrir les jus. Ce blanc sera servi à l’apéritif et donnera le sourire aux convives ; composé à 90 % de marsanne et 10% de viognier, ce vin à la belle robe jaune or “cru” offre un nez de fleurs blanches (amandier) et une bouche d’agrumes qui en font le compagnon idéal des poissons au gril, des crevettes simplement servies avec une mayonnaise. A boire tout de suite ou dans un an maxi, à 14°C.
Dom. La Florane, Adrien et François Fabre, 84820 Visan. Infos au 04 90 41 90 72. Cuvée A fleur de Pampre blanc 2016, 7,90 € les 75 cl.

Domaine de la Bastide, cuvée les 3 Filles, blanc 2017
De Vincent Boyer, on aurait pu vous dire tout le bien qu’on pense de son rouge la Gloire de mon Père 2016 (syrah 95% et grenache, 9€) mais c’est l’étiquette toute primesautière des 3 Filles qui nous a tapé dans l’oeil. Elaborée à partir d’une vieille parcelle de viognier, cette cuvée raconte l’hommage d’un papa pour ses trois filles, sa volonté de leur montrer les beautés de son métier jointes à celles de la campagne. Une visite de ce vignoble de 70 ha, à cheval sur les communes de Visan et Suze-la-Rousse, raconte l’attachement de Vincent Boyer aux choses de la nature. Ici encore, pas de produits phytonaitaires, des semis de fleurs entre les rangs de ceps et une biodiversité enchanteresse. Avec sa robe dorée et brillante ce vin présente un nez de pêche de vigne, d’abricots et d’ananas rôti au beurre. A la dégustation, la bouche soyeuse surprend par sa belle longueur ; un vin de table par excellence à boire dans les 2 ans.
Domaine de la Bastide, 1250, chemin de La Bastide, 84820 Visan. Infos au 04 90 41 98 61. Cuvée les 3 Filles, blanc 2017, 9 € les 75 cl.

Treize… comme le nombre de domaines et une cave qui adhèrent à l’association des vignerons de Visan : les domaines de la Bastide, Dieu le Fit, La Florane, Roche Audran, Coste Chaude, Montmartel, Philippe Plantevin, Art Mas, l’Obrieu et La Grande Ourse. Citons aussi les clos des Mûres, du Père Clément et Volabis sans oublier la Cave de Visan.

immobiliere le marquis

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

ProWein 2019 37 domaines des appellations côtes-de-Provence, coteaux d’Aix-en-Provence et coteaux varois en Provence étaient réunies sur le stand du Comité interprofessionnel des vins de Provence à ProWein à Düsseldorf, leader des salons professionnels internationaux des vins et spiritueux. Près de 2 000 visiteurs se sont rendus sur l’espace libre de dégustation, soit une hausse de 100% par rapport à 2018. Un engouement des professionnels qui confirme la notoriété et les bons résultats des vins de Provence à l’export. L’export, 1er débouché des Vins de Provence avec 429 171 hl (équivalent à 57 millions de bouteilles) exportés en 2018 toutes couleurs confondues.

Conticini Salon du chocolat à Arles Arles accueille du 30 mars au 1er avril son salon du chocolat. Venus de tout l’Hexagone, pâtissiers, chocolatiers et biscuitiers se partageront 1700 m2 du palais des congrès. En tablettes, rochers, à tartiner, à fondre, au lait ou noir, le chocolat sera présenté sous toutes ses formes. En outre, des stands de vins doux, de champagne, des jus de fruits, arts de la table et autres sucreries compléteront l’offre. Démonstrations, ateliers, animations, défilés de mode ponctueront ces journées. Par ailleurs, le pâtissier Philippe Conticini sera présent le samedi de 10h à 16 heures et viendra à la rencontre des visiteurs qui lui poseront des questions à la fois pâtissières et professionnelles. Du 30 mars au 1er avril, de 10h à 19h, ave de la Première Division de la France libre ; infos au 04 90 99 08 08. Entrée : 5 € et 3 €.

Le GP sur les réseaux