En direct du marché

Avec Vis’Eating, Marie-Pierre nous fait faire le tour du Panier gourmand

Vis'Eating Le Panier, sûrement l’un des quartiers les plus touristiques de Marseille depuis l’essor retrouvé de la ville, entamé il y a une dizaine d’années. Ses tags, ses petites ruelles pavées s’aventurant toujours plus profond dans les méandres du cœur historique de la cité. Mais pour les touristes, parcourir le Panier se résume bien souvent à une petite promenade qui s’achève avec un verre sur une terrasse du Vieux-Port. C’est dans cette optique que Marie-Pierre Vouriot lance en 2011 le Vis’Eating, une visite guidée promouvant la gastronomie locale et son histoire. On visite et on mange, tout est dans le titre ! « J’ai vécu 2 ans à Bruxelles et il y avait énormément de food tours pour faire découvrir les spécialités bruxelloises. Quand je suis revenue à Marseille, je me suis rendue compte qu’il n’y avait rien de ce genre, témoigne Marie-Pierre Vouriot, juste avant d’ajouter : J’aime à la fois transmettre et savourer la bonne gastronomie. Cela me tenait donc à cœur de dépoussiérer l’image formelle qu’on se fait d’un guide. J’emmène les visiteurs directement chez les épiciers qui nous font découvrir et déguster les panisses, les navettes, la tapenade et les huiles d’olive de la région ».

Départ du Vieux-Port. Marie-Pierre dispose de deux à trois heures pour faire un tour en 5 étapes chez les épiciers, caviste, boulanger et glacier. Dans le groupe, quinze personnes maximum afin d’optimiser la visite aux goûts de chacun. « S’il y a des végétariens dans le groupe, je vais plutôt orienter le tour vers les pois chiches et des glaces aux parfums originaux comme la lavande ou le basilic », explique la guide. Découverte des produits et de leur histoire, Marie-Pierre Vauriot mise avant tout sur la rencontre entre les visiteurs et les acteurs locaux que ce soit autour d’un verre de vin ou d’une boule de glace. « Mon prochain objectif : développer un parcours autour de l’huile d’olive à Marseille. Les deux sont intimement liés et déguster une bonne huile d’olive à la cuillère est souvent une nouveauté pour les gens ! ».

Vis’Eating, tarif : de 45 à 50 € par personne. Infos au 06 07 73 78 54.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.