Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Région

L’union des œnologues de France vient de dévoiler le palmaréès des 41e Vinalies qui se sont tenues à Dijon à la fin du mois de mars. 46 dégustateurs ont goûté 1827 vins ; 505 bouteilles ont été primées dont 202 blancs, 188 rouges et 110 rosés. La palme « Rhône-Provence-Corse » a été attribuée à la cuvée des Vignerons du Luc, Côtes de Provence « Notre Dame des Anges », Baleti Manifi, Rosé, 2023 (avec 97/100 points). Le palmarès Provence se compose de 98 médailles (17 grand or, 45 or et 36 argent).

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

En direct du marché

Avec Vis’Eating, Marie-Pierre nous fait faire le tour du Panier gourmand

Vis'Eating Le Panier, sûrement l’un des quartiers les plus touristiques de Marseille depuis l’essor retrouvé de la ville, entamé il y a une dizaine d’années. Ses tags, ses petites ruelles pavées s’aventurant toujours plus profond dans les méandres du cœur historique de la cité. Mais pour les touristes, parcourir le Panier se résume bien souvent à une petite promenade qui s’achève avec un verre sur une terrasse du Vieux-Port. C’est dans cette optique que Marie-Pierre Vouriot lance en 2011 le Vis’Eating, une visite guidée promouvant la gastronomie locale et son histoire. On visite et on mange, tout est dans le titre ! « J’ai vécu 2 ans à Bruxelles et il y avait énormément de food tours pour faire découvrir les spécialités bruxelloises. Quand je suis revenue à Marseille, je me suis rendue compte qu’il n’y avait rien de ce genre, témoigne Marie-Pierre Vouriot, juste avant d’ajouter : J’aime à la fois transmettre et savourer la bonne gastronomie. Cela me tenait donc à cœur de dépoussiérer l’image formelle qu’on se fait d’un guide. J’emmène les visiteurs directement chez les épiciers qui nous font découvrir et déguster les panisses, les navettes, la tapenade et les huiles d’olive de la région ».

Départ du Vieux-Port. Marie-Pierre dispose de deux à trois heures pour faire un tour en 5 étapes chez les épiciers, caviste, boulanger et glacier. Dans le groupe, quinze personnes maximum afin d’optimiser la visite aux goûts de chacun. « S’il y a des végétariens dans le groupe, je vais plutôt orienter le tour vers les pois chiches et des glaces aux parfums originaux comme la lavande ou le basilic », explique la guide. Découverte des produits et de leur histoire, Marie-Pierre Vauriot mise avant tout sur la rencontre entre les visiteurs et les acteurs locaux que ce soit autour d’un verre de vin ou d’une boule de glace. « Mon prochain objectif : développer un parcours autour de l’huile d’olive à Marseille. Les deux sont intimement liés et déguster une bonne huile d’olive à la cuillère est souvent une nouveauté pour les gens ! ».

Vis’Eating, tarif : de 45 à 50 € par personne. Infos au 06 07 73 78 54.