Magazine

Xavier Zapata chez lui en son café des Méditerranées

Quarante ans et une furieuse envie de tourner la page. Xavier Zapata a quitté son célèbre “Pieds dans le Plat” au cours Julien et oeuvre depuis peu au piano du “Café des Méditerranées”. La rue Pastoret semble loin, très loin de cette Villa Méditerranée, jouxtant le Mucem, qui accueille le nouveau repère de Zapata, les pieds dans l’eau, entre Pharo et Major. “C’est l’association Cumin qui gère le lieu, explique le cuisinier. Cette association a pour objet de promouvoir la gastronomie et les produits méditerranéens. Elle a aussi vocation à soutenir l’insertion par l’activité économique”. Pour l’heure, la petite brigade du Café compte 4 éléments “mais dès que nous aurons stabilisé le modèle économique, la brigade s’étoffera” promet le cuisinier.

Le chef annonce ses ambitions : une carte méditerranéenne, populaire à base “de produits d’ici”, de la pêche au potager… Les mezzés ouvrent le bal à l’instar de cette purée de chou-fleur basilic et poutargue aux olives des Baux et fenouil (de 5 à 13 €) et les plats achèvent de convaincre : pêche du jour bouillon de couscous et pâte de citron ou joue de boeuf braisée à la tapenade et pommes grenailles. Le style Zapata est clair, mêlant les influences, ses saveurs sont franches et marquées. En guise de dessert, la tartelette aux clémentines corses apporte ce supplément de chaleur qui manque par jour de mistral. “Pour l’heure, nous servons de 20 à 30 couverts lors de chaque service du midi, explique Xavier Zapata. Mais lorsque l’effectif de la brigade s’étoffera, nous ouvrirons le soir”. En attendant, si l’envie de savourer un Paris-Brest à l’heure du goûter vous gansaille, l’option après-midi face à la mer méritera toute votre attention…

Café des Méditerranée, Villa Méditerranées, esplanade du Mucem, Marseille 2e ; résas au 04 91 44 91 70.
Du lundi au vendredi de 9h30 à 17h ; privatisation du site en soirée. Carte déjeuner environ 25 €.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Mitonnée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter