Vins rosés, vins d'été

Secret de Léoube rosé 2017, le vin de la fête azuréenne est avancé

Secret de LéoubeCette année, – les vignobles se sont-ils passés le mot ? -, la mode est aux bouteilles sérigraphiées. Oubliées les étiquettes, la tendance est à la transparence et qui, mieux que le rosé, peut accueillir cette évolution ?  A l’image de cette cuvée Secret de Léoube 2017 du domaine éponyme, la transparence est de rigueur ! La couleur rose pâle, la robe limpide et brillante feront de ce breuvage le cavalier de toutes les dégustatrices de la côte tropézienne. Mais quel est ce fameux secret ? Il réside probablement dans cet assemblage équilibré de cabernet-sauvignon, cinsault et grenache. Vin rosé « architecturé », son attaque puissante évolue rapidement vers une finesse soyeuse qui conviendra aux repas un tantinet élaborés. Persistant en bouche, le Secret de Léoube demeure subtil et élégant, très féminin. Un vin de femmes à l’apéritif ? Assurément ! Pourquoi l’aimeront-elles ? Parce que portées par un environnement naturel exceptionnel, les vignes et la vinification répondent aux critères bio. Ensuite, parce que les arômes marqués d’agrumes (le sempiternel pamplemousse) et de fruits blancs « envoûtent » le palais en notes finales. Enfin, parce que ce secret se partage en petit comité (75cl), entre copains (magnum), en famille (jéroboam) et avec toute la plage de Pampelonne (mathusalem). Pour ce vin de plaisir servi entre 10 et 12°C, il vous faudra débourser 25,50 € ; c’est là son défaut majeur.

Château Léoube, 2387, route de Léoube, 83230 Bormes-les-Mimosas. Infos au 04 94 648 003. Secret de Léoube rosé 2017, 25,50 € les 75 cl.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 La Bête à Bière est la micro-brasserie qu’a fondée Jean-François Marin en 2014. Cet informaticien a aménagé son garage « comme le font de nombreux Américains » et brasse quelque 1500 litres de bières par an. A découvrir dans quelques caves à vins (Sarrians et Pernes-les-Fontaines), à l’épicerie fine d’Estelle de Châteauneuf-du-Pape, ou encore dans le nouveau bar à bières du Pontet : l’Obeers. A sa carte : une blanche, une blonde et une ambrée. Infos au 06 85 49 84 07.

Vendanges 2018 : coup d’envoi varois À Château Léoube, les vendanges 2018 ont démarré ce jeudi 16 août. Depuis quelques années les vendanges sont de plus en plus précoces. L’an dernier elles avaient débuté à la même période.
“C’est assez précoce, mais ce n’est pas exceptionnel. On vendangera autour de ses dates à l’avenir » déclare Jean-Christophe Dumoulin, chef de culture. Contrairement aux années précédentes, les vignes n’ont souffert ni de la chaleur ni de la sécheresse grâce aux pluies du printemps qui ont été bénéfiques et n’ont heureusement pas non plus été touchées par le mildiou. « L’année 2018 a demandé beaucoup de vigilance pour aboutir à ce début de récolte précoce. Nous restons réactifs pour cette vendange qui devrait révéler une très belle finesse » conclut Romain Ott, directeur de production. La récolte devrait durer de 3 à 4 semaines.