Magazine

Thierry Marx à Marseille ? « Ce n’est qu’une rumeur »…

Thierry MarxLa frénésie hystérique consistant à ouvrir des centres commerciaux à Marseille continue à battre son plein. Les habitués et riverains du stade Orange-Vélodrome constatent chaque jour l’avancée des travaux du futur centre commercial Le Prado confié à Klépierre. L’opérateur annonce pour le mois de mars 2018 l’ouverture d’un môle réunissant, outre les Galeries Lafayette, quantités d’enseignes, parmi lesquelles des restaurants oeuvrant matin, midi et soir.
Thierry Marx (2 étoiles pour le Sur-mesure au Mandarin oriental, Paris Ier, depuis 2012) réfléchirait lui aussi à son installation sur le site. Ce serait une enseigne les Petits Producteurs by Thierry Marx, à l’instar de la réflexion qui est menée en parallèle avec une possible implantation dans le projet Gare du Sud qui agite Nice. Proposant moult formules de tapas, le concept des Petits Producteurs by Thierry Marx consiste à ramener de la vie et de l’artisanat dans ces grands pôles commerciaux. Contactée par le Grand Pastis, Mathilde de l’Ecotais, épouse du chef cuisinier, a tenu immédiatement à couper court à la rumeur : « Rien n’est décidé, rien n’est signé, rien n’est fait » a affirmé l’artiste photographe. A cette heure donc, toute affirmation serait donc rumeur dénuée de fondement ? Du côté de Klépierre, on affirme que 17 250 mètres carrés sur les 23 000 m2 ont déjà été attribués à des enseignes.

[Marx à Marseille, c’est déjà une école]

En 2012, le cuisinier engagé ouvre à Paris une formation gratuite aux métiers de la restauration baptisée Cuisine, mode d’emploi(s) et destinée en priorité aux jeunes sans diplôme et aux personnes en réinsertion ou en reconversion professionnelle. Le succès aidant, il ouvre après Besançon et Villeneuve-Loubet, une antenne marseillaise de son école en 2016. Le concept est séduisant car il emprunte des chemins nouveaux : « L’école propose une formation intense et gratuite de 12 semaines. Elle s’adresse à 8-10 stagiaires au maximum qui apprendront les fondamentaux des métiers de la restauration » explique le chef étoilé. Parce que 50 000 postes sont à pourvoir, parce qu’il veut donner une chance aux jeunes « motivés qui ont un vrai projet professionnel », Marx fait bouger les lignes, sollicite partenaires sociaux, sponsors et mécènes. Cuisine, boulangerie, service… choisissez votre métier !
Plus d’infos ici.

Vite lu

 Christopher Coutanceau, cuisinier pêcheur Le dernier livre du cuisinier rochelais est une ode à l’océan et à ses richesses. Avec 240 pages de recettes et de recommandations pour préparer avec soin les produits de la mer, le lecteur plonge dans un univers marin grandiose. Défenseur de la pêche durable et de l’anti-gaspillage, passionné depuis toujours, Christopher Coutanceau choisit, chaque matin à la criée de La Rochelle coquillages, crustacés ou poissons. En grand passionné, il s’investit dans la défense de la faune et de la flore marine et collabore avec de nombreuses associations de préservation des ressources. Le chef milite pour une pêche artisanale et fait partager son expertise au gré des pages de cet ouvrage. Les vins ont aussi leur place dans cet opus avec Nicolas Brossard qui détaille ses accords mets-vins et conseils…. Une véritable odyssée, généreuse et gourmande. 240 pages, Glénat Ed., prix : 49 €.

Vivre sur la Vague Le club des Effets Mer accoste devant la voûte la plus hype de Marseille. Dans une ambiance détente, le chill devient un mot d’ordre ! Terrasse en escalier et coucher de soleil digne du site, la soirée guinguette est annoncée. Matt Müller aux commandes du navire, fera chavirer les coeurs et côté expo, c’est l’occasion de (re)découvrir « Iceland » d’Alexandre Montesinos . Sans oublier les cocktails maisons (notre passion) et des petits plats bien sympas : burratta, panisses, soupions et l’indémodable assiette mixte… Infos et résas au 07 78 07 23 99.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !