En direct du marché

Sébastien Beaupère, le boulanger star d'Avignon

sebastien beaupere
Hôtel de l’Europe, Christian Etienne, Les 5 Sens… Les meilleures tables de la ville se servent chez Sébastien

Samedi matin, c’est jour d’affluence aux halles d’Avignon. Devant la boulangerie de Sébastien Beaupère, une petite file d’amateurs de bon pain se profile. Sur les étagères, derrière les vitrines, une dizaine de pains (baguette de tradition farine type 65, des fougasses, des pains de campagne), des pompes à l’huile ou au beurre, les traditionnels gibassiers, des pains et croissants sans gluten. « Je suis venu à la boulangerie par les chemins de traverse, s’amuse ce grand gaillard qui, en 2008 à Avignon déjà, avait fondé le Carré de blé boulevard Raspail. En fait, j’ai suivi les formations de l’école supérieure de cuisine et, les aléas de la vie aidant, j’en suis arrivé à me passionner pour le pain ».

Beaupère se fournit en farines auprès du moulin Pichard à Malijai dans les Alpes de Haute-Provence. Riz, lentilles, millet, maïs, blé, lupin, châtaigne, seigle, avoine… Il est incollable sur les modes de panification et colle à la tendance : « J’ai baptisé ma gamme de pains sans gluten ‘bien-être' ». Depuis 2013, date de la création de la Maison Violette, du nom de sa fille, Sébastien Beaupère, surfe sur la vague d’un succès qui s’appuie sur quelques recettes phare à l’instar de la fougasse d’Aigues-Mortes (une brioche levée à la crème et au beurre arrosée de fleur d’oranger) ou sa brioche aux noix à la farine de châtaignes.

Avec 13 salariés et deux boutiques, la Maison Violette voit grand : « Nous allons ouvrir une troisième boutique fin janvier 2016 et embaucher 5 employés supplémentaires, explique tout sourire l’Avignonnais. Et bien sûr, nous continuons à livrer à vélo ». Quant à son hypothétique retour à Marseille, Beaupère tempère : « Pour l’instant, je suis heureux à Avignon ». Tout naturellement…

Maison Violette, les halles, 18, place Pie à Avignon, 06 59 44 62 94
Boutique atelier, route de Morières, 84270 Vedène, 09 82 48 84 43
Ouverture deuxième quinzaine de janvier place des Corps Saints à Avignon. 

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour,
    Je vous lis depuis la Nouvelle Calédonie, Vous imaginez à 20 000 km tout en bas dans l’hémisphère sud. J’ai adoré Violette et tout ce qu’elle contient des pains de toutes les formes tous les goûts ,j’ai vécu 25 ans en France, à Montpellier, Hyères. Ma super amie réside à Beaucaire. Vous êtes formidable Sébastien, continuez ! J’espère bientôt venir en France et je viendrai acheter du vrai et bon pain comme j’aime. Ici, c’est de la baguette banale remplie de mie et de sel… Du pain carrefour simply market.
    Edwige Lussiez

  • Aujourd’hui 9 juillet je suis devant grand reportage et regarde ce magnifique boulanger qui fabrique des choses en plus de son pain fabrication de sacs en pain très créatif bravo à vous

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.