En direct du marché

Calambo, l'écailler des 5 Avenues fait peau neuve

collage calamboLes coquillages Calambo figurent parmi les institutions de la ville. Fondée en 1947, cette auguste maison a toujours appartenu à la même famille jusqu’au rachat, il y a quelques semaines, par Laurent Saturnini et Stéphane Alessi. Après 13 jours de travaux menés tambour battant, Calambo a rouvert le 8 décembre : cCôé déco, c’est Laurent qui a imaginé un nouvel espace très fonctionnel, destiné à la dégustation sur place ou à emporter. Pas de plats cuisinés mais les incontournables du genre sont au rendez-vous : oursins, clams, bulots, huîtres (de 13,50 à 25,50 la douzaine de gilardeau) sont joliment alignés sur les étals. Alain l’écailler est là pour vous conseiller et Kevin, le serveur, promet de vous bichonner. A tester aussi, la gamme des saumons Epi Océan et les caviars Tzar océan. Vous allez aimer…

Calambo coquillages, 2, place maréchal Foch, Marseille 4e arr. ; 07 83 13 80 00.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.