En direct du marché

Avec les Distilleries et Domaines de Provence, jouez et gagnez des bouteilles de Bau !

BAU fd transparentarticle sponsorisé

Les fêtes arrivent et beaucoup ont le « réflexe champagne » mais il existe en Provence, une boisson éminemment festive et délicate : le Bau. Ce vin pétillant est élaboré à partir de moûts de raisin muscat. Le gaz carbonique qui forme les bulles est naturellement obtenu par une fermentation unique stoppée par le froid lorsque le degré d’alcool est atteint. Ce gaz est conservé dissous dans le produit, faiblement alcoolisé, jusqu’à la mise en bouteille. Le Bau existe en rosé et en blanc. Le blanc est élaboré exclusivement à base de cépage muscat blanc à petits grains. Ce vin complexe et peu sucré s’anime de bulles fraîches et légères qui révèlent un goût à la fois fruité (agrumes, fruits exotiques) et floral (jasmin, rose). Quant au Bau rosé, il est élaboré avec un muscat rouge dit « de Hambourg » à gros grains. Légèrement plus fruité et plus pétillant que le blanc, ses fines bulles muscatées dévoilent des notes subtiles de fruits rouges.
Qu’il soit blanc ou rosé, le Bau est servi très frais à l’apéritif ou en cocktail et fait des merveilles en accompagnement des desserts. Mousses de fruits, tartes, gâteau des rois, voire chocolat au lait, vous allez être surpris par les qualités de ce vin naturel et typiquement régional !

Aux environs de 10 euros la bouteille, en vente chez les bons cavistes, chez les cavistes Nicolas
et auprès des Distilleries et Domaines de Provence à Forcalquier (9, avenue Saint-Promasse, 04300)

Pour déguster et apprécier toutes les associations que permet le Bau,
les Distilleries et Domaines de Provence vous proposent de gagner 5 bouteilles de Bau.
Répondez à cette question : dans quel village des Alpes de Haute-Provence
visite-t-on les Domaines et Distilleries de Provence ?

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour Pierre!
    J’ai participé à ce concours, et j’ai gagné!
    Aimant partagé les bonnes choses, cette bouteille a fait la joie de mes collègues de travail autour d’un bon gâteau des Rois ! Je pense que je vais tester de nouveau mais lors d’un apéritif dinatoire.
    Encore merci pour toutes ces bonnes adresses!

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.