Art de vivre

Lorgues, Avignon, Marseille : infos gourmandes en série

elyse rose roubineOsez l’osé avec ce rosé pour la Saint-Valentin
Un saint chasse l’autre : après la Saint-Sylvestre arrive la Saint-Valentin ! Et pour célébrer les amoureux comme il se doit, château Roubine ose le rose et le rosé. Proposé aussi en magnum ou en jéroboam, cet assemblage tibouren et cinsault, deux cépages typiquement provençaux, présente une robe scintillante, offre un nez aromatique et engageant ainsi qu’une tension persistante en bouche. Présenté dans une bouteille sérigraphiée d’une dentelle aérienne de roses entrelacées, La Vie en Rose, a été imaginé par Valérie Rousselle, propriétaire du château, et son fils Adrien.
La Vie en Rose 2015 sera mis en vente pour la Saint-Valentin chez les cavistes au prix public moyen de 12 €.

fogasses collageA Avignon, l’univers onirique de la maison de Fogasses
Cet hôtel particulier édifié au XIVe siècle et maintes fois remanié jusqu’au XVIIIe siècle fut, un temps, propriété du marquis de Fogasses qui y laissa son âme et son nom. Désormais ouverte au public, cette maison de famille propose de nous accueillir pour y déjeuner ou prendre un thé. Un atelier de cuisine propose des cours pour tous, des plus néophytes aux plus aguerris, en invitant des chefs de renom aux pédagogies adaptées aux attentes des clients. La table propose des assiettes de produits dûment sélectionnés achetés aux halles de la place Pie voisine et Corinne Guyon, propriétaire des lieux, évolue de pièce en pièce en organisant des expos éphémères, des événements familiaux ou professionnels etc. Si le coeur vous en dit, vous réserverez une chambre ou une suite, pour prolonger le rêve.
Maison de Fogasses, 37, rue des Fourbisseurs, 84000 Avignon. Infos au 04 90 87 25 02.
Déjeuner du lundi au vendredi, 18 € entrée, plat et dessert. Chambres à partir de 130-150 € la nuit.

Bientôt, les gâteaux des rois
La boulangerie-pâtisserie Elyse offrira samedi 2 janvier prochain un gâteau des rois hors norme mesurant 60 cm de diamètre aux Restos du Coeur. Nadine et Sylvie, qui dirigent cette adresse haut-lieu de l’artisanat régional, parfument leurs brioches avec des grains de raisin qui ont macéré depuis le mois de septembre dernier dans un alcool dont elles gardent jalousement le secret ! Quant à Marc, le boulanger maison, il revendique un très enviable palmarès : meilleures pompes à l’huile et pompes au beurre en 2012 et 2015, meilleurs gâteaux des rois 2013, meilleures galettes frangipane 2014 (selon le syndicat départemental des boulangers). Quels talents !
Boulangerie-pâtisserie Elyse, 63, avenue du 24-Avril 1915, Marseille 12e arr. ; infos au 04 91 19 21 15.
Le Fournil du Logis Neuf, 98 avenue Leï Rima, 13190 Allauch ; infos au 04 91 68 20 54.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.