Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Art de vivre

Accords café-fromage, c'est la nouvelle tendance

Le café est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. D’après l’Organisation internationale du café (OIC), 90% des Français boivent du café, dont 85% tous les jours. S’il y a bien un classique français outre le vin, c’est le fromage et en 2014, les Français étaient les champions du monde de sa consommation avec une moyenne de 25,9 kilos de fromages dégustés par personne. Café comme fromage, le constat est simple : ces deux produits aux terroirs et qualités organoleptiques si spécifiques, se retrouvent sur les mêmes temps de consommation : dès le matin, à l’heure du brunch ou après un repas…
Alors, quel café servir après avoir mangé tel ou tel fromage ? C’est l’une des questions régulièrement posées par le jury du concours « Jeune professionnel du café », organisé par Malongo depuis 20 ans. Fort de cette passion d’un bon café et de l’envie de faire découvrir un univers méconnu et jamais exploité, le torréfacteur niçois a imaginé des accords café/fromage hallucinants avec la même rigueur appliquée aux accords mets/vins.

Et ça, je l’associe avec quoi ?

  1. collage Malongo unAvec un roquefort, l’accord idéal : un Brésil Sul de Minas. Les amateurs de café considèrent le Sul de Minas comme le meilleur. Au nez, son parfum est puissant. En bouche, un café doux, onctueux et persistant avec des notes aromatiques de fruits secs. Méthode de préparation optimale : la filtration V60 ; cette cafetière est capable d’offrir un café filtre très vif et aromatique. Il est conseillé d’utiliser du café fraîchement moulu pour une qualité optimale de la préparation.
  2. Avec un ossau-Iraty, l’accord idéal : un Burundi. Ce café d’une grande finesse est très aromatique avec une belle acidité, un corps et une longueur en bouche moyens. Il est fréquent de trouver des notes vertes végétales en début de récolte. Notes aromatiques : boisées, fruitées et parfois animales. Méthode de préparation optimale : la cafetière à piston pour les amoureux du goût, l’outil des dégustateurs de café. Elle se distingue d’autres types de cafetières par son extrême simplicité et la possibilité de contrôler la force ou puissance du café. La mouture idéale est de taille moyenne/grosse.
  3. Avec un camembert, l’accord idéal : un Malabar Moussonné, d’Indonésie Un café corsé, puissant, masculin avec une impressionnante longueur en bouche. Il dégage des notes de réglisse, épicées et fumées. Méthode de préparation optimale : l’aeropress Une méthode d’extraction douce qui permet d’offrir une grande complexité aromatique à la tasse grâce à un contact total de la mouture avec l’eau chaude. Vous serez surpris par le côté sous-bois (champignon petit gris) du camembert et les notes de terre du café qui ressortent parfaitement à la dégustation.
  4. collage Malongo deuxAvec un beaufort, l’accord idéal : un Honduras, bio typique d’Amérique centrale ; le Honduras est un café rond, d’une belle longueur en bouche et très équilibré avec des notes aromatiques fruitées. Méthode de préparation optimale : la Chemex Cette cafetière au design élégant propose une extraction douce et offre un café rond, très aromatique et sans aucune amertume.
  5. Avec un pont-l’evêque, l’accord idéal : un Congo. Originaire d’anciennes plantations coloniales d’une petite presqu’île du nord-ouest du lac Kivu, cet arabica d’exception est issu de superbes variétés de caféiers (blue mountain et bourbon) cultivées en bordure du lac. Un cru corsé et complet qui offre des parfums intenses, équilibrés par une élégante vivacité. Notes aromatiques : parfumées – florales, fruitées et d’agrumes. Méthode de préparation optimale : la filtration V60 La filtration V60 (lire ci-avant) pour un accord très élégant.

Photos Virginie Garnier / cafés Malongo

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.