Mes recettes

Tartelettes grenobloises aux noix

Tartelettes grenobloisesPréparation : 25 min / Cuisson : 20 min

Votre marché pour 6 tartelettes : 1 rouleau de pâte sablée. Pour la sauce caramel : 10 cl de crème liquide à 30% ; 125 g de sucre en poudre ; 25 g de beurre demi-sel. Garniture : 250 g de cerneaux de noix ; 100 g de beurre doux ramolli ; 125 g de sucre en poudre et 2 jaunes d’œuf.

On y va : porter la crème à ébullition, retirer du feu et réserver. Faire chauffer le sucre à sec dans une casserole à fond épais, remuer jusqu’à l’obtention d’un caramel brun clair. Retirer du feu et ajouter le beurre en petits morceaux, ce qui va stopper la cuisson. Sans cesser de mélanger, incorporer la crème liquide chaude et remettre sur le feu pour obtenir une texture homogène. Laisser refroidir hors du feu puis réserver au réfrigérateur. Etaler la pâte et découper 6 cercles. Garnir les moules à tartelette préalablement beurrés en appuyant sur la pâte pour qu’elle adhère bien puis couper au ras du bord. Piquer le fond de chaque tartelette avec une fourchette et réserver au réfrigérateur. Préchauffer le four à 210°C (th. 7). Réserver 18 cerneaux de noix pour la présentation et hacher finement le reste. Dans un saladier, travailler le beurre doux avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit onctueux, incorporer les jaunes d’oeufs, ajouter les noix hachées, mélanger et verser dans les fonds de tarte. Enfourner et laisser cuire 20 minutes. Quand les tartelettes sont dorées retirer du four et laisser refroidir sur une grille. Napper avec le caramel, tremper les cerneaux de noix dans le reste de la sauce et les disposer sur les tartelettes.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)