Restaurants en Provence

Au Limone, toute la chaleur de la Sicile à la carte

limone collage okL’adresse ne change pas, Caroline et Patrizia non plus. De l’accueil aussi délicat que sympa, à la cuisine, aussi généreuse que franche, le Limone figure en bonne place au palmarès des tables identitaires de la ville. Comme son nom le laisse entendre, le Limone présente une carte sicilienne, incisive et de caractère, mêlant les saveurs calcaires et salines de la salade de poulpe de roche surlignée d’un trait d’huile d’olive ardente et de gouttelettes de citron, aux arômes de la garrigue brûlée par le soleil, avec cette cuisse de lapin mijotée aux petits légumes posée sur une tranche de polenta grillée aux épices. Patrizia est généreuse, volubile même, disséminant partout des herbes (rognons de veau superbement cuits, rosés à coeur, rissolés en surface, poêlés aux échalotes confites et marsala), jetant des poignées de fenouil, câpres et parmesan sur un saint-pierre au four. En salle, le service ne faiblit pas mais garde le sourire. A l’heure des cannoli, de la tourte aux pommes et au thym et du plantureux moelleux châtaignes-chantilly au yaourt et citron, alors que Caroline veille au bonheur de chaque table, Patrizia sort la tête de la cuisine. D’un regard, elle interroge : – Tout s’est bien passé ?” Les sourires heureux suffiront à son bonheur. Alors faut-il y aller ? Oui et toujours oui car il nous reste à goûter les calamarata con cinghiale (pâtes au sanglier et au porc-sauce tomate, thym, romarin et parmiggiano) et la guanciale di manzo (la joue de boeuf marinée aux épices et aux herbes).  Il faut oublier les adresses à la mode et se concentrer sur l’essentiel ; au Limone, l’essentiel, on le trouve dans les assiettes et le coeur de ses patronnes.

Limone, 32, boulevard Notre-Dame, Marseille 6e arr. Résas au 04 91 91 47 64. Formule déjeuner : 17€ ; carte de 35 à 40 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre