En direct du marché

Savim de printemps 2016, l'ancrage dans le terroir

Le prochain Savim de printemps est annoncé. Quatorzième du nom, ce salon tout entier voué à la gastronomie et à la viticulture témoigne d’un insolent taux de fréquentation. “Pour l’édition de printemps, toujours moins emblématique que celle qui précède Noël, 250 stands sont d’ores et déjà réservés, annonce Philippe Colonna. Je dénombre environ 55% de viticulteurs avec une prédominance pour le Languedoc et les Côtes du Rhône” poursuit le fondateur du Savim qui le co-dirige avec son fils.

collage savim ok
Les fromages de Hugues Lataste, éleveur-transformateur-affineur à Landiras (33). Pierre Matayron, éleveur-transformateur de porc noir de Bigorre à Lasserade (31). Les fameux bonbons vosgiens et le mythique taureau de Camargue

La lecture du programme laisse apparaître quelques nouveautés à l’instar de la venue de CDHV, une fabrique familiale de bonbons des Vosges qui, depuis plusieurs générations, marie sucre et senteurs de pin, eucalyptus et menthe. Des Vosges à la Corse, il n’y a qu’un trait d’huile d’olive, celle du moulin Oltremonti à Linguizzetta qui vient de recevoir une médaille d’or au concours agricole : “La présence de ces mouliniers qui travaillent en bio est un événement” se réjouit Philippe Colonna. La truffe du Vaucluse (la Truffe noire à Villedieu), les pruneaux bios d’Agen (maison Cabos depuis 1925) et la venue du chocolatier, compagnon du tour de France installé à Avignon, Mathieu Tarbocia, apparaissent aussi comme des incontournables du salon.

Bientôt l’été, bientôt les rosés
“A l’approche de la saison estivale, il est normal que la présence des rosés soit plus appuyée qu’en novembre, analyse Colonna. Il y aura les domaines varois de Blacailloux et Gavoty mais aussi quelques perles des côtes-du-Rhône septentrionaux comme le domaine Richard en condrieu et saint-joseph”. Impitoyable sur ce qui a fait le succès de son salon, Colonna le martèle : “Le Savim est un salon de producteurs, d’éleveurs et de viticulteurs. Chez nous, pas de négociants ni de revendeurs”. Tendance lourde qui se confirme année après année : la présence de plus en plus assumée des coopératives : “Il y aura quelques coopératives au Savim car j’estime que c’est du sérieux maintenant, elles font de gros efforts qualité et certaines proposent des rapports qualité-prix intéressants, surtout pour les jeunes consommateurs”.

Les amateurs de viande ne seront pas oubliés : une conférence sur les qualités nutritionnelles exceptionnelles du taureau de Camargue sera animée samedi 19 mars de 11h à 12h30. A l’issue de la conférence, le public aura l’occasion de déguster de la viande de taureau AOP cuisinée par Roger Merlin (cuisinier, fondateur du conservatoire des cuisines de Camargue) et Pierre Milhau de l’AOP taureau de Camargue.

Pour gagner votre entrée gratuite au salon Savim, cliquer ici et imprimer
Savim de printemps, du 18 au 21 mars de 10h à 20h au parc Chanot, Marseille 8e arr., métro rond-point du Prado.
Entrée : 8 € et/ou 4 € avec un verre à dégustation gravé. Pour les cours d’initiation à la dégustation de vin (13h, 15h et 17h),
s’inscrire auprès des hôtesses à l’entrée.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.