En direct du marché

La clémentine pour affronter la saison froide

Cultivées essentiellement en Espagne et au Japon, les clémentines consommées par les Français proviennent pour leur part de Corse. Ses apports riches en vitamine C et pauvres en calories lui permettent de se vanter d’être un produit incontournable lors des saisons automnale et hivernale. Idéale pour s’intégrer dans une alimentation saine et équilibrée, les clémentines peuvent être consommées autant au petit-déjeuner, qu’en dessert ou au goûter.
Les spécialistes considèrent l’origine de la clémentine comme étant encore mystérieuse. Certains pensent qu’elle provient d’Algérie. Elle aurait été découverte par Clément Rodier entre 1900 et 1902, dans la région d’Oran, d’où son nom de « clémentine ». D’autres estiment que le fruit vient de Chine. Issues d’un croisement entre la mandarine et la bigarade (orange amère), les quatre variétés les plus connues sont les clémentines de Corse, espagnoles Oroval et Hermandina, marocaines Caffin et Carte Noire.

A déguster dans quelques jours
Les 135 producteurs des clémentines de Corses s’apprêtent à cueillir entre 18 000
et 20 000 tonnes de ce fruit issu des 520 000 clémentiniers cultivés. Dès le début du mois de novembre, les Français retrouveront dans les rayons des magasins et sur les marchés la chair juteuse et sucrée de la clémentine, qui est souvent particulièrement odorante. Ronds et fermes, ses quartiers, recouverts d’une fine membrane sans filaments blancs, doivent être faciles à éplucher. Son goût doit être à mi-chemin entre le sucré et l’acidité.

Des conseils pour bien choisir
Souvent confondues avec les mandarines – ces dernières étant un peu plus grosses -, les clémentines sont orangées et légèrement vertes à l’extrémité. Cette couleur est d’ailleurs la preuve que le fruit n’a pas déverdie en chambre froide. Les consommateurs doivent ainsi être rassurés quant à la couleur verte qui n’empêche pas à la clémentine d’être mûre, sucrée et savoureuse. Présentes dans les magasins de la mi-octobre à mi-janvier, la couleur des clémentines va évoluer vers un rouge orangé. Une attention aux feuilles est également à apporter car leur présence prouve la qualité de fraîcheur du fruit.

Bonnes pour la santé
Avec 40 calories pour 100g, les clémentines sont idéales pour s’intégrer dans une alimentation saine et équilibrée. Elles sont également riches en vitamine C, en nombreux minéraux et oligo-éléments. Même les personnes les plus fragiles peuvent en consommer car leur chair peu acide convient à tous les organismes. Aussi, elles renforcent les résistances des vaisseaux sanguins.

En cuisine
Hormis en dessert, les clémentines peuvent être assorties à des salades ou utilisées pour faire des sauces, des confitures ou des sorbets.

Conserver les clémentines
Après achat, les clémentines se gardent quelques jours à température ambiante. Pour une conservation plus longue – de 1 à 2 semaines, il est conseillé de les disposer dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est toutefois vivement recommandé de ne pas les congeler.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.