En direct du marché

La clémentine pour affronter la saison froide

Cultivées essentiellement en Espagne et au Japon, les clémentines consommées par les Français proviennent pour leur part de Corse. Ses apports riches en vitamine C et pauvres en calories lui permettent de se vanter d’être un produit incontournable lors des saisons automnale et hivernale. Idéale pour s’intégrer dans une alimentation saine et équilibrée, les clémentines peuvent être consommées autant au petit-déjeuner, qu’en dessert ou au goûter.
Les spécialistes considèrent l’origine de la clémentine comme étant encore mystérieuse. Certains pensent qu’elle provient d’Algérie. Elle aurait été découverte par Clément Rodier entre 1900 et 1902, dans la région d’Oran, d’où son nom de “clémentine”. D’autres estiment que le fruit vient de Chine. Issues d’un croisement entre la mandarine et la bigarade (orange amère), les quatre variétés les plus connues sont les clémentines de Corse, espagnoles Oroval et Hermandina, marocaines Caffin et Carte Noire.

A déguster dans quelques jours
Les 135 producteurs des clémentines de Corses s’apprêtent à cueillir entre 18 000
et 20 000 tonnes de ce fruit issu des 520 000 clémentiniers cultivés. Dès le début du mois de novembre, les Français retrouveront dans les rayons des magasins et sur les marchés la chair juteuse et sucrée de la clémentine, qui est souvent particulièrement odorante. Ronds et fermes, ses quartiers, recouverts d’une fine membrane sans filaments blancs, doivent être faciles à éplucher. Son goût doit être à mi-chemin entre le sucré et l’acidité.

Des conseils pour bien choisir
Souvent confondues avec les mandarines – ces dernières étant un peu plus grosses -, les clémentines sont orangées et légèrement vertes à l’extrémité. Cette couleur est d’ailleurs la preuve que le fruit n’a pas déverdie en chambre froide. Les consommateurs doivent ainsi être rassurés quant à la couleur verte qui n’empêche pas à la clémentine d’être mûre, sucrée et savoureuse. Présentes dans les magasins de la mi-octobre à mi-janvier, la couleur des clémentines va évoluer vers un rouge orangé. Une attention aux feuilles est également à apporter car leur présence prouve la qualité de fraîcheur du fruit.

Bonnes pour la santé
Avec 40 calories pour 100g, les clémentines sont idéales pour s’intégrer dans une alimentation saine et équilibrée. Elles sont également riches en vitamine C, en nombreux minéraux et oligo-éléments. Même les personnes les plus fragiles peuvent en consommer car leur chair peu acide convient à tous les organismes. Aussi, elles renforcent les résistances des vaisseaux sanguins.

En cuisine
Hormis en dessert, les clémentines peuvent être assorties à des salades ou utilisées pour faire des sauces, des confitures ou des sorbets.

Conserver les clémentines
Après achat, les clémentines se gardent quelques jours à température ambiante. Pour une conservation plus longue – de 1 à 2 semaines, il est conseillé de les disposer dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est toutefois vivement recommandé de ne pas les congeler.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter