Magazine

Saint-Tropez, les 5 adresses de l’été 2021

Et si vous partiez deux ou trois jours à Saint-Tropez ? Le Grand Pastis a sélectionné pour vous quelques adresses de l’été 2021 qui nous ont plu et qui répondront à tous les styles, des plus modeuses aux plus babas, des plus familiales aux plus maritimes. Revue de détails…

adresses de l'été 2021
Indie beach house
1 Pour le 6e été consécutif, le triumvirat Raphaël Blanc, Vincent Luftman et Tobias Chaix animent cette plage de sable blanc, dans une ambiance cool. La table se fait partage et donne à déguster le meilleur des cuisines du pourtour méditerranéen. Depuis 2016, l’esprit tribal de la plage mise en scène dans un esprit nomade et sans frontières attire jeunes et familles qui prônent un été sans entraves, en toute liberté. Des planches de bois aux canisses qui dessinent un mikado d’ombres sur le sable blanc, des tamaris aux troncs lacérés par les embruns jusqu’aux transats bien alignés, la journée à l’Indie Beach House prend des accents bobo-baba. Chaque jour, des DJ’S se relaient pour des sets cools et envoûtants. De la Grèce au Liban, des rives du Bosphore à celles d’Afrique, on déjeune en mode partage des assiettes méditerranéennes.
Indie beach house, route de Bonne Terrasse, Ramatuelle ; 04 94 79 81 04

2 C’est ici, tout en bout de route dite de Bonne Terrasse, que le restaurant de Cyril Amiel accueille les amateurs de poissons issus de la pêche locale et de viandes justement cuisinées. Ici, pas de musique mais beaucoup de cette convivialité perdue dans beaucoup trop d’adresses tropéziennes. On vient au Migon pour la “cuisine simple, sans chichi, pour renouer avec les recettes provençales et italiennes de toujours” comme le définit Cyril. Dans un registre méditerranéen, italo-hispano provençal, avec quelques influences asiatiques, la carte du Migon magnifie les poissons de Guy Darco, pêcheur à Saint-Tropez et de David, son homologue de Cavalaire. On aime l’ambiance de vieille cabane de pêcheur et la carte des vins du golfe, de Ramatuelle, Gassin, Cogolin et La Môle.
Le Migon, quartier Bonne Terrasse, 83350 Ramatuelle ; 04 94 79 93 85 et 06 78 06 42 76

TIGrr
Le TIGrr


3 On aimait beaucoup le TIGrr de Gordes, dans le Vaucluse, et on redécouvre l’adresse tropézienne de Jérôme Foucaud, et cette fameuse terrasse dominant les toîts de la cité du bailli de Suffren. La cuisine d’inspiration asiatique, en harmonie avec un service élégant et décontracté, vit aux rythmes de DJ’s toujours très inspirés. Cet hiver, le restaurant a fait l’objet d’un beau relookage dans perdre son âme ni son style. Maître des lieux,  Jérôme Foucaud a voulu une “carte d’influence asiatique qui puise dans les classiques thaï, japonais et coréens. Nous sommes partis de plats que nous aimions et les avons retravaillés pour les adapter aux goûts de notre clientèle”. La soirée évolue au fil de la soirée avec une clientèle familiale et détendue au soleil couchant et plus festive à la nuit tombée.
TIGrr, hôtel Ermitage, 14, ave Paul-Signac , 83390 Saint-Tropez ; 04 94 81 08 10.

4 En plein village et en bord de plage, on vient aux Viviers du Pilon pour déguster des coquillages et crustacés de première fraîcheur. Pierre et Florian Guasti sont deux frères délicieusement accueillants qui revendiquent une rare offre en poissons sauvages que l’on déguste dans une ambiance joyeuse et conviviale. Tout a commencé avec trois Marseillais qui, au début des Sixties, avaient eu l’idée d’installer des viviers dans leur restaurant pour y vendre des crustacés vivants. Aux crustacés de la première heure, s’ajoutent désormais les coquillages présentés en plateaux magnifiques. Les générations se succèdent et, déjà, Maxence et Manon, les enfants de Florian, commencent à travailler sur les pas de papa et tonton. L’avenir est tout tracé !
Les Viviers du Pilon, quartier du Pilon, 83990 Saint-Tropez ; restaurant, 06 52 20 15 90 et poissonnerie, 04 94 97 00 92.

adresses de l'été 2021
La Sauvageonne


5 Parmi les adresses de l’été 2021, citons ce monument fondé par l’inoubliable Nano, un peu paumé dans la pampa de Ramatuelle, qui demeure, été après été, l’un des lieux les plus joyeux où toutes les générations se retrouvent. La table mêle les standards provençaux et asiatiques avec un égal bonheur et la fête s’empare des convives qui, soir après soir, écrivent les plus beaux souvenirs festifs de leurs vacances. Vous serez prévenus : en début de soirée, tout le monde est bien sage mais au plus la nuit avance, on plus la danse et la fête s’emparent des clients qui en oublient tous leurs soucis. Cocktails et apéritifs pour commencer, cuisine orchestrée par le chef Bernard Ferrand depuis 2016, les inspirations provençales d’artichauts violets rôtis, de pissaladière et le tartare de dorade, se mêlent aux notes plus orientales d’un tataki de thon ou des grosses gambas bio de Madagascar. Sean, le DJ resident, distille ensuite un mix de musiques françaises, un peu barrées quand même.
La Sauvageonne, route de Bonne Terrasse, 83350 Ramatuelle ; 04 94 79 91 46

A lire également, l’Epi à Pampelonne.

Les adresses de l’été 2021, photos Lucile Casanova

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura donc lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront préalablement au repas les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Pour des questions d'organisation, inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter