Restaurants en Provence

Adrien Aumaître, une nouvelle table de goût à Carpentras

adrien Aumaitre carpentras Grand PastisC’est l’histoire d’un retour aux sources, celui d’Adrien Aumaître qui a ouvert, le 2 mai dernier, un restaurant dans la maison familiale, “sur ces terres où je ramassais les fraises et les tomates quand mes grands-parents y habitaient”, confie-t-il. Il a fallu faire vite, en janvier dernier Adrien Aumaître avait le feu vert pour monter son projet : créer un restaurant-bouchon-bistrot avec “de la bonne bouffe. Les gens veulent bien manger pour pas cher : ça n’a pas de sens, avertit le cuisinier de 32 ans. Je dis qu’il faut acheter au bon prix, en saison et à proximité, c’est ça le secret”. Dans ce mas construit en 1928, les carreaux ciments, les gros murs de pierre, les tables en marbre et les plats Le Creuset donnent le ton : “Je cuisine des tomates farcies, des escargots persillade, des ris de veau grillés au coulis de coing… Les clients me disent qu’ils retrouvent leurs plats grand-mère” se réjouit le jeune cuisinier.

Tombé dans la marmite du bon goût, Aumaître a commencé dès l’âge de 14 ans dans les cuisines de Frédéric Robert, Au Fil du Temps, à Pernes-les-Fontaines. Passé par l’école d’hôtelière d’Avignon, il a suivi sa formation chez quelques sommités locales, de Christian Etienne à Michel Philibert. Chez Serge, à Carpentras, il a conforté ses acquis pendant 3 ans et demi avant de prendre la décision de voler de ses propres ailes.

“Les cuisiniers se cassent trop la tête sur le visuel
et en oublient l’essentiel”

Seul en cuisine, Adrien Aumaître s’appuie sur l’aide en salle de son épouse, graphiste “qui travaille au premier étage. Quelques jeunes viennent m’aider ponctuellement” poursuit le chef qui confesse une joie immense lorsque ses clients lui disent “revivre des souvenirs de famille”. Sur les sets de table, chaque jour, Adrien Aumaître rédige une recette, raconte ses produits, qui sont ses producteurs : “Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir mais ma récompense, c’est le retour des clients, c’est de voir mon personnel heureux de servir des gens heureux”. Une jolie profession de foi.

Restaurant Adrien Aumaître, 471, chemin de Villefranche, 84200 Carpentras ; réservations au 04 90 34 39 67. Formules 18, 24 et 32 euros.

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Message à l’attention du chef : sur “votre carte” accompagnant l’addition, il manque adresse et téléphone. Un détail, le dîner était TB ainsi que l’accueil. Merci !

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.