Restaurants en Provence

Pastis & Olives, Olivier Luisetti en son pays

collage pastisIl rêvait d’un bistrot contemporain, et il touche peut-être au but. Manger chez Olivier Luisetti en cette saison incarne un peu l’art de vivre marseillais. Ce jeudi soir, un petit groupe de supporters portant le maillot rouge de l’Albanie passe devant la terrasse. Une table les interpelle, on crie : “Sana ! Sana !” en clin d’oeil à Lorik et voilà les poignées de main qui s’échangent, les éclats de rire et les sourires chaleureux. C’est un peu ça manger chez Pastis & Olives. La carte répond à cette ambition ; on grignote des filets de sardines, panisses, des anchois, moules ou calamars en conserve avant de jeter son dévolu sur une omelette (fromage, pancetta), des pâtes à l’ail ou carbonara, ou une salade italienne ou César. En ce moment, le thon snacké ou la bavette marinée sauce soja ont leurs adeptes.

Que faut-il retenir du repas ? Que Luisetti ne se contente pas de prôner le “fait maison” : il joint les actes à la promesse. Il suffit de tremper des potatoes dans un ketchup (trop sucré) pour s’en convaincre. La purée de pommes de terre est certainement la meilleure de toute la ville accompagnant une exceptionnelle entrecôte d’une belle tendreté. Le tartare s’anime de petits cubes de Beaufort, d’ail, câpres et ketchup qui viennent en réponse à une salade de roquette pas trop huilée, équilibrée dans ses assaisonnements. La tarte bourdalou, délicieusement beurrée, le tiramisu nutella-Granola viennent conclure un dîner forcément agréable. Alors faut-il y aller ? Si vous en doutez encore, relisez ces quelques lignes.

Pastis & Olives, 27, rue Sainte, Marseille 1er ; 04 91 54 08 27. Menu 17€, carte 30 €. Du lundi au samedi midi et du jeudi au samedi soir.

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter