Mes recettes

Pour les lendemains de fête, l’aïgo boulido, la soupe à l’ail

Chaque famille a un peu sa façon de faire un aïgo boulido et il existe de nombreuses recettes, le nombre de gousses d’ail par personne allant de 1 à 7 ou 8. Le parfum choisi varie entre sauge, laurier ou plusieurs parfums ensemble ; tout le monde n’aime pas non plus le jaune d’œuf ou le gruyère. La voici telle que je la fais et vous en propose aussi une variante.

aïgo boulidoVotre marché pour 4 personnes : 6 gousses d’ail ; 4 beaux brins de sauge ; 1 jaune d’œuf ; 3 cuillères à soupe d’huile d’olive ; 1 litre et demi d’eau ; sel, poivre, gruyère, du pain de campagne au levain rassis coupé en tranches (2 par personne, ou plus suivant la taille de votre miche).

On y va : mettez dans une casserole d’eau, l’ail épluché, le sel, le poivre. Couvrez, faites bouillir un quart d’heure. Ajoutez la sauge et faites bouillir encore 10 minutes. Mettez le jaune d’œuf dans un saladier, délayez-le avec l’huile, comme pour commencer une mayonnaise, puis ajoutez avec précaution le bouillon de cuisson dont vous aurez enlevé l’ail et la sauge. Versez le tout dans la soupière où vous aurez disposé les tranches de pain. Servez votre aïgo boulido avec un ravier de gruyère râpé.

Variante : préparez des tranches minces de pain rassis dans chaque assiette, salez légèrement, arrosez d’un filet d’huile, recouvrez de lamelles de gruyère, posez dessus un brin de sauge (fraîche, de préférence) et arrosez du bouillon bouillant…

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

La Grande tournée MPG poursuit son parcours dans les Bouches-du-Rhône dans plus de 40 villes et villages. Son but ? Promouvoir les produits de l’artisanat local, les spécialités de l’agriculture et de l’élevage, les échanges avec les cuisiniers de chaque terroir. Venez vous attabler, déguster, boire et jouer pour gagner des Pass resto d’une valeur de 50 euros. Rendez-vous le samedi 31 octobre à Mollégès de 11h à 18 heures et le dimanche 1er novembre à Châteaurenard de 9h à 13 heures. Vous aurez également la possibilité de rencontrer l’équipe du Grand Pastis lors de chacun de ces événements.

Manger bio sans dépenser plus À l’heure où manger bio est devenu une évidence, pour notre santé et pour la planète, ce livre démontre qu’on peut manger sain pour trois fois rien, tout en se régalant. Ce livre est écrit en duo par Claude Aubert, pionnier du bio en France, et Christine Mayer-Mustin qui proposent 250 recettes faciles à prix imbattable. Vous y trouverez : toutes les explications sur les raisons qui doivent nous inciter à remplacer une partie des protéines animales et constituer des menus équilibrés, un focus sur de nombreux ingrédients (céréales, fruits et légumes, viandes et poissons, produits laitiers), 40 menus équilibrés à moins de 3 € par personne et 12 menus pour un coût compris entre 3 et 4 € avec 250 recettes de l’entrée au dessert, avec des astuces zéro déchet et des conseils pour accommoder les restes. Une refonte complète, très enrichie, du livre Manger sain pour 3 fois rien, publié pour la première fois en 2009 et dont le succès ne s’est jamais démenti. 256 pages, 15 €, collection Conseils d’expert chez Terre vivante Ed.