Mes recettes

Pour les lendemains de fête, l’aïgo boulido, la soupe à l’ail

Chaque famille a un peu sa façon de faire un aïgo boulido et il existe de nombreuses recettes, le nombre de gousses d’ail par personne allant de 1 à 7 ou 8. Le parfum choisi varie entre sauge, laurier ou plusieurs parfums ensemble ; tout le monde n’aime pas non plus le jaune d’œuf ou le gruyère. La voici telle que je la fais et vous en propose aussi une variante.

aïgo boulidoVotre marché pour 4 personnes : 6 gousses d’ail ; 4 beaux brins de sauge ; 1 jaune d’œuf ; 3 cuillères à soupe d’huile d’olive ; 1 litre et demi d’eau ; sel, poivre, gruyère, du pain de campagne au levain rassis coupé en tranches (2 par personne, ou plus suivant la taille de votre miche).

On y va : mettez dans une casserole d’eau, l’ail épluché, le sel, le poivre. Couvrez, faites bouillir un quart d’heure. Ajoutez la sauge et faites bouillir encore 10 minutes. Mettez le jaune d’œuf dans un saladier, délayez-le avec l’huile, comme pour commencer une mayonnaise, puis ajoutez avec précaution le bouillon de cuisson dont vous aurez enlevé l’ail et la sauge. Versez le tout dans la soupière où vous aurez disposé les tranches de pain. Servez votre aïgo boulido avec un ravier de gruyère râpé.

Variante : préparez des tranches minces de pain rassis dans chaque assiette, salez légèrement, arrosez d’un filet d’huile, recouvrez de lamelles de gruyère, posez dessus un brin de sauge (fraîche, de préférence) et arrosez du bouillon bouillant…

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.