Mes recettes

Filets de poulet fermier des Landes-asperges panées et aïoli

aïoliVotre marché pour 4 personnes : 500g de filets de poulet Label Rouge qualité Landes ; 500g d’asperges blanches ; 100g de pignons concassés ; 50g de graines de moutarde ; poivre et sel  ; 2 œufs fermiers et 150g de chapelure à base de pain rassis et un peu de farine.

Pour l’aïoli : 2 jaunes d’oeuf à température ambiante ; 1 trait de vinaigre à température ambiante également ; 5 gousses d’ail pelées et dégermées ; du sel et du poivre ; 30 cl de huile d’olive et 1 cuillère à soupe de moutarde.

On y va : commencer par réduire en poudre grossière avec un robot le pain rassis. Détailler les filets de poulet en bâtonnets un peu épais. Mélanger ensuite les pignons, graines de moutarde et la chapelure et réserver.

Nettoyer les asperges, les cuire dans de l’eau bouillante légèrement salée sans les couvrir quelques minutes pour les garder al dente. Pendant ce temps, casser les oeufs dans une assiette creuse, battre à la fourchette les blancs avec les jaunes. Egoutter les asperges et réserver.
Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile de friture ; dans une assiette creuse, mettre un peu de farine et procéder à une panure traditionnelle c’est-à-dire, rouler les bâtonnets de volaille dans la farine et tapoter légèrement pour enlever l’excédent. Les passer ensuite dans l’œuf battu (salé et poivré). Les rouler enfin dans la chapelure en appuyant légèrement. Les mettre dans la poêle tout de suite afin que la panure ne perde pas de son croustillant. Faire cuire et dorer et poser sur du papier absorbant pour retirer l’excès de gras.
Procéder de la même façon avec les asperges.

Piler l’ail dans un mortier, ajouter les jaunes d’oeuf, 10 cl d’huile d’olive, puis le sel et le poivre. Mélanger avec soin avec un fouet, et rajouter le vinaigre et la moutarde. Tout en remuant, ajouter le reste d’huile d’olive dans un mince filet tout en battant au fouet à la façon d’une mayonnaise. Le mélange doit prendre et épaissir jusqu’à obtention de la densité voulue. A la fin, si vous retournez le bol, tout doit tenir…
Servir les bâtonnets de volaille et les asperges panés et tremper dans l’aïoli.

Bonus : la recette très cool du carpaccio d’asperges à la provençale.

Photo © JC Amiel – O Soutsis Savanh

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux