Art de vivre

Avec Aix-en-confiance, Aix-en-Provence rassure les touristes de l’été 2020

Trois mille spots TV, 1 500 affiches en milieu urbain, 1 200 affiches dans les Train express régionaux, une campagne numérique et un dispositif de réservation pour les hôtels avec Hôtel.com… la Ville d’Aix vient de lancer sa campagne « Aix-en-Provence, Aix-en-confiance » pour un budget total de 2 100 000 € correspondant à la somme débloquée par la région Sud-Paca dans le cadre de l’opération « On a tous besoin du Sud ». Cette guerre de séduction vise à sauver la saison touristique 2020 ; elle s’adresse tout à la fois à une cible nationale, qui sera sensible à cette diversité accessible, mais aussi à une cible de proximité : les populations des régions voisines d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Occitanie. « La campagne invite les vacanciers à ne pas se passer d’Aix-en-Provence, explique Michel Fraisset, directeur de l’office de tourisme de la ville du Roy René. Il s’agit d’une initiative de séduction tout en douceur qui sera relayée par les hébergeurs, restaurateurs, musées, activités et sites touristiques, prestataires d’activités et tous les types de commerces, à condition de mettre en place bien sur les incontournables gestes barrière et mesures de distanciation entre les clients », détaille Fraisset.

« Aix-en-confiance », pour rassurer
« Notre métier d’hospitalité a pour vocation de prendre soin des voyageurs pour qu’ils se reposent dans les meilleures conditions, assure le restaurateur Gwenaël le Houerou. C’est en mettant en place dans tous les hôtels des protocoles d’accueil et de nettoyage approfondis, que les hôteliers d’Aix, du pays d’Aix  et leurs équipes, s’engagent pour que l’été soit un moment de retrouvailles heureuses avec les voyageurs qu’ils viennent chez nous pour le business ou les loisirs » poursuit le président du Club des hôteliers Aix et du pays d’Aix. Cette opération rejoint la campagne France, « On a tous besoin du Sud », lancée par le Comité régional du tourisme qui débutera dès que les mesures prévues par le Premier ministre seront rendues publiques.

« Nous enchanterons tous les amoureux d’Aix et de son pays dont les atouts comptent parmi les plus exceptionnels… Des villes aux villages, dans tous les grands sites, l’été et l’automne seront resplendissants cette année encore », Michel Fraisset

En pratique, plusieurs supports seront progressivement mis en place : des collections de photos des professionnels et de personnalités, des petites vidéos des professionnels comme autant de petites chroniques des préparatifs avant ouverture de la saison et durant tout l’été ; les visiteurs qui le souhaitent pourront se faire photographier à l’Office de tourisme avec un cadre « un bel été à Aix-en-Provence »… Tous ces contenus seront utilisés pour créer le buzz via les réseaux sociaux des touristes et des pros du tourisme. Enfin, quelques messages d’accueil seront communiqués aux professionnels pour accueillir les touristes avec le sourire sans négliger les gestes barrière. Aix-en-Provence, Aix-en-confiance, plus que jamais la bien nommée.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux