Art de vivre

Al Dente : toute la carte à 50% pour les étudiants !

Al Dente

« Insupportable de voir les étudiants en galère… Al Dente décide de les aider et propose 50% de remise sur tous les plats à emporter (sauf le plat du jour) sur présentation de la carte d’étudiant valide année 2020-2021. Faites-le savoir autour de vous ! » C’est avec un petit message griffoné sur une feuille, placardée sur la devanture d’Al Dente, que son propriétaire, Gilbert Buti, manifeste sa colère et sa solidarité. « Cette opération est valable tous les midi du lundi au vendredi et concerne la vente à emporter » explique M. Buti pour qui la situation est « insupportable ».

Al Dente

Volant au secours des étudiants, Gilbert Buti affirme, non sans humour, qu’ « un peuple sans culture est comme un zèbre sans zébrure. Et un zèbre sans zébrure, c’est un âne ! ». Dès ce lundi 8 mars, les étudiants pourront profiter d’un plat chaud, d’un dessert, d’une entrée à un tarif ne dépassant pas les 10 €, un geste primordial pour leur offrir un repas équilibré au moins dans la semaine.
Pour Al Dente, cette opération renoue avec les fondamentaux de cette table qui a toujours été un bastion de la pasta et de la jeunesse du 6e arrondissement de Marseille. Que de chemin parcouru, depuis ce mois de juin 1984, où l’adresse était inaugurée en plein centre-ville, devenant illico la table à la mode. Les années sont passées et le fameux décor n’a pas pris une ride, cultivant l’esprit eighties qui fit son immense réputation à l’époque. Quant à la cuisine, elle mérite plus que jamais que vous y commandiez vos repas ; primo, pour vous régaler ; deuxio, pour renouer avec le goût des recettes « d’avant ».

Al Dente, 10, rue Edmond-Rostand, Marseille 6e ; du lundi au vendredi, au déjeuner ; infos au 04 91 81 67 45.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux