Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Art de vivre

Guide des 109, le Gault&Millau publie un nouveau classement…

guide des 109

Le « guide des 109 » est le dernier-né de la famille Gault&Millau ; il est, selon ses promoteurs, « l’incarnation des valeurs portées depuis plus de 50 ans par ses fondateurs Henri Gault et Christian Millau, à savoir : la découverte de jeunes talents et leur mise en lumière, mais surtout le
bonheur de les partager avec les amoureux du bon ».
Depuis son lancement en 2020, le 109 s’attache à sa vocation première : celle de dénicheur de talents. « Fruit du travail colossal » des enquêteurs de terrain, « ceux qui font l’essence du guide, il récompense et célèbre l’audace de ces 109 restaurateurs, qui osent se lancer dans une période si particulière, affirme le communiqué de presse envoyé cette semaine aux médias français. Le 109 célèbre leur créativité, leur amour du travail bien fait, du bon, du beau et du partage ». On se demande dans ces conditions ce qu’incarne le guide désormais.

La sélection Paca du guide des 109
Cet ouvrage raconte donc le parcours et le quotidien de 109 femmes et hommes à travers 109 portraits inédits qui « apportent du sang neuf à la cuisine française ». Quatorze établissements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur entrent dans la sélection de talents repérés cette année par le guide jaune.

• Loïc Pétri, restaurant Sauvage à Aix-en-Provence (13)
• Cyril Lapeyre, restaurant Les L du Moulin à Cadenet (84)
• Takayuki Kamiya, restaurant la Table de Kamiya à Cagnes-sur-Mer (06)
• Camille Lacome et Agathe Richou, restaurant La Mère Germaine à Châteauneuf-du-Pape (84)
• Juan Arbelaez, restaurant Vigna – château la Martinette à Lorgues (83)
Hugues Mbenda, restaurant l’Orphéon à Marseille 1er (13)
Antoine Masson, restaurant la Tête de Chou à Marseille 1er (13)
Laëtitia Visse, restaurant la Femme du Boucher à Marseille 6e (13)
• Jean-Philippe Garbin, restaurant Nestou à Marseille 7e (13)
Édouard Giribone, restaurant EDÚ à Saint-Rémy-de-Provence (13)
• Alexandre Lechêne, restaurant Villa Salone à Salon-de-Provence (13)
• Gilles Ajuelos, restaurant Loulou bleu à Valbonne (06)
Laurent Azoulay, restaurant le Bistrot de Villedieu à Villedieu (84)
A noter qu’Alan Kloniecki, annoncé au ciné-restaurant la Baleine à Marseille (cours Julien 6e arr.), référencé dans le guide des 109, a quitté cet établissement en septembre dernier soit 5 mois au moins avant la sortie du guide des 109. Et personne n’a prévenu les « enquêteurs de terrain » ?

Guide des 109 Gault&Millau, en librairies, 9,50 €, 220 pages

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.