Art de vivre

Guide des 109, le Gault&Millau publie un nouveau classement…

guide des 109

Le “guide des 109” est le dernier-né de la famille Gault&Millau ; il est, selon ses promoteurs, “l’incarnation des valeurs portées depuis plus de 50 ans par ses fondateurs Henri Gault et Christian Millau, à savoir : la découverte de jeunes talents et leur mise en lumière, mais surtout le
bonheur de les partager avec les amoureux du bon”.
Depuis son lancement en 2020, le 109 s’attache à sa vocation première : celle de dénicheur de talents. “Fruit du travail colossal” des enquêteurs de terrain, “ceux qui font l’essence du guide, il récompense et célèbre l’audace de ces 109 restaurateurs, qui osent se lancer dans une période si particulière, affirme le communiqué de presse envoyé cette semaine aux médias français. Le 109 célèbre leur créativité, leur amour du travail bien fait, du bon, du beau et du partage”. On se demande dans ces conditions ce qu’incarne le guide désormais.

La sélection Paca du guide des 109
Cet ouvrage raconte donc le parcours et le quotidien de 109 femmes et hommes à travers 109 portraits inédits qui “apportent du sang neuf à la cuisine française”. Quatorze établissements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur entrent dans la sélection de talents repérés cette année par le guide jaune.

• Loïc Pétri, restaurant Sauvage à Aix-en-Provence (13)
• Cyril Lapeyre, restaurant Les L du Moulin à Cadenet (84)
• Takayuki Kamiya, restaurant la Table de Kamiya à Cagnes-sur-Mer (06)
• Camille Lacome et Agathe Richou, restaurant La Mère Germaine à Châteauneuf-du-Pape (84)
• Juan Arbelaez, restaurant Vigna – château la Martinette à Lorgues (83)
Hugues Mbenda, restaurant l’Orphéon à Marseille 1er (13)
Antoine Masson, restaurant la Tête de Chou à Marseille 1er (13)
Laëtitia Visse, restaurant la Femme du Boucher à Marseille 6e (13)
• Jean-Philippe Garbin, restaurant Nestou à Marseille 7e (13)
Édouard Giribone, restaurant EDÚ à Saint-Rémy-de-Provence (13)
• Alexandre Lechêne, restaurant Villa Salone à Salon-de-Provence (13)
• Gilles Ajuelos, restaurant Loulou bleu à Valbonne (06)
Laurent Azoulay, restaurant le Bistrot de Villedieu à Villedieu (84)
A noter qu’Alan Kloniecki, annoncé au ciné-restaurant la Baleine à Marseille (cours Julien 6e arr.), référencé dans le guide des 109, a quitté cet établissement en septembre dernier soit 5 mois au moins avant la sortie du guide des 109. Et personne n’a prévenu les “enquêteurs de terrain” ?

Guide des 109 Gault&Millau, en librairies, 9,50 €, 220 pages

 

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.