Carnet de cave

Repas de fête, les idées d’Alexis Cornu pour vos accords mets-vins

Qui, mieux qu’un maître de chai ou un œnologue, peut nous conseiller au mieux pour les accords mets-vins ? Les fêtes de fin d’année se profilent et Alexis Cornu a accepté de se prêter au jeu en imaginant quels vins accompagneront au mieux nos menus. Dans un passé récent, Cornu a exercé ses talents à Rasteau, dans le Vaucluse : « C’est une terre de vins rouges avec de jolis vins blancs et rosés mais c’est aussi l’appellation qui propose les vins doux naturels les plus septentrionaux de France, dit-il. Une tradition qu’il faut faire perdurer ». Alexis Cornu confesse également une dilection pour le bandol : « C’est là-bas que j’ai découvert les vins rouge d’expression et les rosés vineux. Et c’est aussi à Bandol que j’ai admis que le rosé est un vin à part entière. Dire ‘un rosé’ ça ne veut rien dire tant il existe des rosés différents ».
Alexis CornuTout en entamant la visite du chai d’Ultimate Provence, domaine viticole de 46 hectares de vignes en AOP Côtes de Provence, Alexis Cornu l’affirme : les vins de Provence suffisent par leur diversité à toutes les configurations et menus imaginables. Démonstration en quelques exemples…

 Avec un foie gras : « Un accord que j’aime beaucoup, le blanc du château de Berne, élevé en petits fûts. Le 2014 ou le 2015 s’avèrent excellents parce que très délicats ; leur côté beurré-toasté épouse la rondeur du gras de canard et, en même temps, la fraîcheur en bouche de ce vin contrebalance le gras du foie ».
 Avec un homard ou une langouste : « Un rosé riche convient aux crustacés puissants ; là encore un château de Berne rosé 2017 ou 2018, épicé, riche et frais tiendra tête aux chairs charnues des crustacés. Je recommande également, la cuvée « château » à base de vieux grenaches qui est aussi très opportune ».
Château de Berne, chemin des Imberts, 83780 Flayosc ; infos au 04 94 60 43 60.

Alexis Cornu Avec une viande blanche, une volaille : « J’imagine bien un château des Bertrands pour la richesse, le crémeux et la délicatesse de ses vins. Un blanc élevé en cuve à base de rolle qui dégage des arômes de poire et de fruits exotiques. Un vin salin, très intense, le bon accord pour une volaille aux champignons ».
Château des Bertrands, route de la Garde Freinet, 83340 Le Cannet-des-Maures ; infos au 04 94 60 49 89.

 Avec un saumon : « Un vin rosé, UP cuvée Origine ou un château des Bertrands là encore cuvée des Rascas 2018. Ça fonctionne très bien avec un saumon sauvage, fumé en tranches mais également les sashimi ou chirashi… Je raffole des chirashi ».

Avec un plat retour de chasse type lièvre à la royale : « Sans hésiter, des vieux millésimes du château de Berne, comme le 2014 syrah-cabernet-sauvignon dominant. Le Terre de Berne 2016 sera idéal pour des grives à la broche-tartines de pain grillé frottées à l’ail et foie ».

Avec un loup ou une daurade au four fenouil-citron : « Comment ne pas suggérer un vin de Cassis, iodé et d’un millésime récent pour en conserver toute la nervosité ? Je vous laisse choisir le domaine que vous préférez, l’appellation cassis est un bon choix ».
Maison des vins de Cassis, route de Marseille, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 15 61.

 Avec un dessert fruits exotiques type mangue ou ananas : « Un rosé millésime jeune chez Ultimate Provence, la cuvée Origines sans hésitation ».
Ultimate Provence, 7270, route du Luc, 83680 La Garde-Freinet ; infos au 04 94 85 29 10.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.