En direct du marché

Deux jours pour découvrir la cuisine d’Antonuela Ariza et Eduardo Martinez à Marseille

Antonuela Ariza et Eduardo MartinezAntonuela Ariza et Eduardo Martinez, les cuisiniers du Mini Mal de Bogotá, en Colombie, arrivent à Marseille et créent l’événement. On rencontrera l’étonnant duo en deux temps, le lundi 24 septembre prochain, lors du grand marché de la Friche qui aura pour thème le thon rouge. Et pour honorer comme il se doit ce prince des mers, les deux cuisiniers proposeront toutes les salsa (sauces) qui accompagneront la dégustation du fameux poisson.  Le lendemain, ils officieront aux grandes Tables de la Criée cette fois et serviront un dîner colombien au public. Tous deux membres de Slow Food Fogón Colombia et de Cocineros a Punto, collectifs qui œuvrent à promouvoir la gastronomie colombienne dans le monde, Eduardo et Antonuela sont de véritables ambassadeurs qui ont à coeur d’accompagner des des projets de développement durable en menant une réflexion sur le sauvetage, la reconnaissance et la réévaluation de la culture et de la
gastronomie colombienne.

Antonuela et Eduardo au Grand Marché…
En cette année 2018, les Grands marchés de la Friche ont choisi d’explorer le thème de l’animal. Après la poule et la chèvre, c’est au tour du thon rouge d’être mis à l’honneur. Parler de sa présence en Méditerranée, valoriser une consommation raisonnée, débattre des méthodes de pêches… Le grand Marché invite à découvrir un produit à travers l’environnement naturel, économique, culturel et culinaire dans lequel il évolue.
Edmond Vernet, pêcheur professionnel de Marseille sera de la partie pour la découpe du poisson. Cru ou cuit, chacun sa salsa pour savourer le thon chacun sa salsa imaginée et concoctée par Antonuela Ariza : salsa de ají negro Amazonico / salsa au piment noir d’amazonie ; ajíes frescos en vinagre / piments rouges frais au vinaigre ; ajíes amazónicos en polvo / poudre de piment d’Amazonie ; salsa de chicha (maíz fermentado) con hibiscus / salsa de maïs fermenté à l’hibiscus ; salsa de cereza o ciruela roja fresca picante / salsa de cerise ou de prune fraîche piquante. Autre personnalité qui sera de la fête : Sébastien Richard qui a eu carte blanche pour imaginer une pizza noire…
A la Friche Belle-de-Mai, le 24 septembre dès 16 heures.

… et à la Criée
Le mardi 25 septembre, aux grandes Tables de la Criée,  Antonuela Ariza et Eduardo Martinez proposeront un dîner en sept services. A découvrir, entre autres, la Soupe de potiron, lait de coco et verveine, le ceviche, tomates vertes piquantes et cassave (galette à base de farine de manioc) grillée, un poulet fumé avec tucupí et cassave (sauce jaune à base de jus de manioc consommée au Brésil, plus particulièrement en Amazonie), un poisson cuit au four, ceviche de haricots, escabèche d’oignons et de tomates fraîches sans oublier le dessert, un gâteau de pain de maïs-glace de bière noire…
Dîner 25 € par personne, réservation obligatoire au 06 45 79 45 50.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.