Magazine

Argilla à Aubagne, un restaurant entre poterie et bistronomie

Argilla

C’est un nouveau restaurant à Aubagne qui accueillera ses premiers clients jeudi 7 avril. Une adresse promise à la « bistronomie provençale », selon ses créateurs, en un lieu unique, symbole de la valorisation de la céramique locale. Dans le grand hall d’exposition de la maison du Santon et de la Céramique en plein centre d’Aubagne, on dresse déjà les trente couverts du premier service du déjeuner. « Tous les deux mois, un chef viendra en résidence permettant un renouvellement des styles et de l’esprit créatif » avance Maurice Dufauts, dirigeant du groupe AFC (organisme de formation culinaire de référence de la région Sud), aubagnais, restaurateur, spécialisé dans la formation à l’art culinaire avec, entre autres, Maison Voxia. Argilla

Maurice Dufaut avait contacté les responsables d’Argilla voilà 3 ans mais « ce n’était pas le moment » et c’est au terme de la concession tout récemment que les cartes ont été redistribuées. « Les clients seront servis dans le hall même d’exposition, permettant ainsi un atypique mélange des genres. Nous servirons les plats dans les poteries façonnées par les artisans locaux et valoriseront aussi les métiers de la restauration ».

Locavorisme
Trente couverts, c’est la jauge maximale à laquelle l’équipe s’astreindra « en mode réservation idéalement car c’est le meilleur moyen d’offrir une bonne expérience client. Je préfère refuser du monde et servir correctement, nous prônons la qualité », assure Dufaut qui a aussi misé sur le local avec une quête des meilleurs paysans et artisans locaux. D’Aubagne (pâtes fraîches Regal’Dente, les Deux font la bière, fruits et légumes de Bruno Knipping et Sylvain Bon, volailles de la ferme des Espillières) à Auriol (dom. La Michèle), en passant par Peypin (huiles et miels de la Roche Fourcade), Cuges-les-Pins et Roquevaire, les meilleurs seront réquisitionnés.
Avec une formule déjeuner à 30 € comprenant une mise en bouche, l’entrée, plat, pré-dessert et dessert, les assiettes « offriront des quantités qui tiennent la route », assure Dufaut qui, en fils du pays, a tout misé sur la réussite de l’opération.

Argilla, 59/61, rue de la République, 13400 Aubagne ; réservation conseillée au 04 42 04 05 14, déjeuner du mardi au samedi. Privatisation possible en soirée. 

Des cuisiniers à la carte d’Argilla

Tous les deux mois, un chef prendra le piano en main pour y distiller son style. En avril/mai : Yann Moulin ; en juin/juillet : Florent Saugeron ; en août/septembre : Julia Desplechin ; en octobre/novembre : Olivier Scola ; en décembre/janvier : Régis Hillenweck.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.