En direct du marché

Cuges-les-Pins : vente directe à la ferme des brousses du Rove de Luc Falco

 

Luc FalcoLa saison de la lactation des chèvres du Rove a recommencé en février dernier. Pour les éleveurs de cette race, présente à 90 % dans le Sud-Est de la France, se pose depuis 3 semaines la question avec acuité de l’écoulement des stocks de fromages. « J’ai été obligé d’ajuster ma production de brousses au taux de ventes, explique Luc Falco, l’un des sept producteurs de brousse du Rove AOC installé à Cuges-les-Pins. En outre, je produis beaucoup moins de brousses qui ont une durée de vie plus limitée au profit des fromages qui ont une date limite de consommation beaucoup plus longue ». La traite matinale s’achève et Luc Falco prend quelques minutes pour se confier : « Pendant quelque temps on a beaucoup espéré que le marché paysan du mercredi matin au cours Julien soit à nouveau ouvert. Pour moi, son interdiction est un vrai problème car j’y écoulais 50% de ma production » se désole Falco. Et de confier son incompréhension, voire son désarroi : « Avec l’Adear, association gestionnaire du marché, nous avions mis en place parmi les premiers, des mesures barrière pour contrer la transmission du virus et ça me contrarie de voir les gens se précipiter en grandes surfaces ».

Accueil à la ferme
A ce jour, « trop peu » de clients viennent à la ferme des Falco pour acheter des fromages car « ils ont peur des barrages de police mais en revanche on les laisse aller aux supermarchés » accuse-t-il. Les enfants de Luc font circuler des informations sur les réseaux sociaux, sa fille commence à livrer des fromages dans le 9e arrondissement de Marseille (la Valentine) et son fils répond aux commandes de son club de rugby. « Les pompiers de Gardanne ont aussi fait une commande groupée » poursuit Luc Falco, conscient de la difficulté à se faire entendre.

Luc et Magali Falco, La Cabro d’or, 2507 route DN8, 13780 Cuges-les-Pins (à 300 mètres du parc OK Corral) ; infos et pré-commandes au 06 76 70 14 32. Accueil du lundi au dimanche non-stop, vente des fromages de 9h à 13h en continu. Paiement par chèques ou espèces (faire l’appoint) ; vente de fromages préemballés pour éviter tout contact. Sachet 2 fromages : 5 € ; les 10 brousses du Rove, 13 €.

Solidaires de Luc Falco et des producteurs de brousses du Rove

Luc Falco

La chèvre du Rove est élevée sur le territoire de 97 communes des Bouches-du-Rhône, 24 dans l’extrémité sud du Vaucluse et 10 dans l’ouest du Var. Voici les adresses et coordonnées (les appeler pour connaître les points de vente autres que les fermes) des producteurs de brousses du Rove :
• La Roque-d’Anthéron : François et Sandrine Borel, Les Roves de la Jacourelle, route de Sainte-Anne, 13640 La Roque-d’Anthéron ; infos au 04 42 50 56 79.
• Meyreuil / Aix-en-Provence : Laurence Chaullier, Lou Miss – Fromage de chèvre, chemin de Caille, Pont des Trois-Sautets, 13590 Meyreuil + devant la boulangerie Ribeirou du Val-Saint-André à Aix tous les mercredis et dimanches matin ; infos au 06 16 27 24 12.
• Cuges-les-Pins : Luc et Magali Falcot, La Cabro d’or, 2507 route DN8, 13780 Cuges-les-Pins ; infos au 06 76 70 14 32.
• Mimet : Thierry et Patrick Faure, Les chèvres de Mimet, 873, route de Gardanne, Domaine Fontbelle, 13105 Mimet ; infos au 06 17 98 42 12.
• Le Rove : André et Marie-Ange Gouiran, 17, rue Adrien-Isnardon, 13740 Le Rove ; infos au 04 91 09 92 33.
• Septèmes-les-Vallons : Éric PrioreLa Cabro Estelado, 11, chemin de Freyguières, 13240 Septèmes-les-Vallons ; infos au 06 63 45 41 66.
• Les Baux-de-Provence : Natascha Duverdier, quartier du mas de Chevrier, aux Baux-de-Provence ; Nastascha a mis sa production de breousses du Rove entre parenthèses cette année et donc n’en vend pas. Infos au 06 07 48 89 14.

Photos M. Falco

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter