En direct du marché

Cuges-les-Pins : vente directe à la ferme des brousses du Rove de Luc Falco

 

Luc FalcoLa saison de la lactation des chèvres du Rove a recommencé en février dernier. Pour les éleveurs de cette race, présente à 90 % dans le Sud-Est de la France, se pose depuis 3 semaines la question avec acuité de l’écoulement des stocks de fromages. « J’ai été obligé d’ajuster ma production de brousses au taux de ventes, explique Luc Falco, l’un des sept producteurs de brousse du Rove AOC installé à Cuges-les-Pins. En outre, je produis beaucoup moins de brousses qui ont une durée de vie plus limitée au profit des fromages qui ont une date limite de consommation beaucoup plus longue ». La traite matinale s’achève et Luc Falco prend quelques minutes pour se confier : « Pendant quelque temps on a beaucoup espéré que le marché paysan du mercredi matin au cours Julien soit à nouveau ouvert. Pour moi, son interdiction est un vrai problème car j’y écoulais 50% de ma production » se désole Falco. Et de confier son incompréhension, voire son désarroi : « Avec l’Adear, association gestionnaire du marché, nous avions mis en place parmi les premiers, des mesures barrière pour contrer la transmission du virus et ça me contrarie de voir les gens se précipiter en grandes surfaces ».

Accueil à la ferme
A ce jour, « trop peu » de clients viennent à la ferme des Falco pour acheter des fromages car « ils ont peur des barrages de police mais en revanche on les laisse aller aux supermarchés » accuse-t-il. Les enfants de Luc font circuler des informations sur les réseaux sociaux, sa fille commence à livrer des fromages dans le 9e arrondissement de Marseille (la Valentine) et son fils répond aux commandes de son club de rugby. « Les pompiers de Gardanne ont aussi fait une commande groupée » poursuit Luc Falco, conscient de la difficulté à se faire entendre.

Luc et Magali Falco, La Cabro d’or, 2507 route DN8, 13780 Cuges-les-Pins (à 300 mètres du parc OK Corral) ; infos et pré-commandes au 06 76 70 14 32. Accueil du lundi au dimanche non-stop, vente des fromages de 9h à 13h en continu. Paiement par chèques ou espèces (faire l’appoint) ; vente de fromages préemballés pour éviter tout contact. Sachet 2 fromages : 5 € ; les 10 brousses du Rove, 13 €.

Solidaires de Luc Falco et des producteurs de brousses du Rove

Luc Falco

La chèvre du Rove est élevée sur le territoire de 97 communes des Bouches-du-Rhône, 24 dans l’extrémité sud du Vaucluse et 10 dans l’ouest du Var. Voici les adresses et coordonnées (les appeler pour connaître les points de vente autres que les fermes) des producteurs de brousses du Rove :
• La Roque-d’Anthéron : François et Sandrine Borel, Les Roves de la Jacourelle, route de Sainte-Anne, 13640 La Roque-d’Anthéron ; infos au 04 42 50 56 79.
• Meyreuil / Aix-en-Provence : Laurence Chaullier, Lou Miss – Fromage de chèvre, chemin de Caille, Pont des Trois-Sautets, 13590 Meyreuil + devant la boulangerie Ribeirou du Val-Saint-André à Aix tous les mercredis et dimanches matin ; infos au 06 16 27 24 12.
• Cuges-les-Pins : Luc et Magali Falcot, La Cabro d’or, 2507 route DN8, 13780 Cuges-les-Pins ; infos au 06 76 70 14 32.
• Mimet : Thierry et Patrick Faure, Les chèvres de Mimet, 873, route de Gardanne, Domaine Fontbelle, 13105 Mimet ; infos au 06 17 98 42 12.
• Le Rove : André et Marie-Ange Gouiran, 17, rue Adrien-Isnardon, 13740 Le Rove ; infos au 04 91 09 92 33.
• Septèmes-les-Vallons : Éric PrioreLa Cabro Estelado, 11, chemin de Freyguières, 13240 Septèmes-les-Vallons ; infos au 06 63 45 41 66.
• Les Baux-de-Provence : Natascha Duverdier, quartier du mas de Chevrier, aux Baux-de-Provence ; Nastascha a mis sa production de breousses du Rove entre parenthèses cette année et donc n’en vend pas. Infos au 06 07 48 89 14.

Photos M. Falco

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux