Art de vivre

L’Artistik opéra, le petit frère de Pastis & Olives est né

Artistik

C’est tout chaud tout nouveau, l’Artistik vient d’ouvrir dans le périmètre opéra avec Olivier Luisetti et Pierre-Jean Manzon à la manœuvre. Un duo qui s’est déjà fait connaître chez Pastis & Olives et qui a profité d’une opportunité pour élargir son champ d’action. « Pierre-Jean travaille avec moi depuis 3 ans et c’était le bon moyen de le faire évoluer en lui proposant cette nouvelle étape, raconte Luisetti. A la différence de Pastis & Olives qui travaille au déjeuner et dîner, l’Artistik sera une adresse plus globale avec une offre petit-déjeuner le matin, une brasserie pour déjeuner et dîner, une offre snacking l’après-midi, et une carte cocktails-tapas dîner en soirée » présente Olivier Luisetti.

Lea Aitammar, pas encore 20 ans, endossera le tablier de chef ; formée au lycée hôtelier de Bonneveine, elle a travaillé aux Girelles de Sausset-les-Pins et à la Villa Arena de Carry au poste de chef pâtissière. Œuf mayo-poutargue, homos de tomates confites-zaatar et olives taggiasca, tentacule de poulpe-poêlé au chorizo-risotto jus de crustacés, souris d’agneau-polenta crémeuse jus d’agneau au miel, gratin de coquillettes truffe… Léa a fait entrer à la carte de grands classiques qui ont déjà fait leurs preuves. L’après-midi, bagels et sandwiches parisiens feront office de casse-croûte.

Les cocktails servis en soirée, seront signés Melissa qui a appris le métier au restaurant familial l’Odyssée de Sausset-les-Pins puis à la Reale sur le cours d’Estienne d’Orves. Recettes fumées, infusions et préparations en amont (bitters et sirops) et compositions très personnelles (le Petit marseillais à base de rhum, sirop de CBD et jasmin maison, miel, jus de citron, ginger beer et bitter) sont promis à un bel avenir. « Pierre-Jean a un super rapport avec les clients et on va recréer la même ambiance que chez Pastis & Olives, assure Olivier Luisetti. Avec 32 couverts en salle et une terrasse, ici, la jauge est plus réduite et les liens seront tout aussi copains ». Acceptons-en l’augure.

L’Artistik, 14, rue Corneille, Marseille 1er arr. Infos au 04 91 72 09 36. Carte, 35 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux