Magazine

A la Bière Academy, on apprend à brasser sa propre bière

Bière academy

La Bière Academy vient d’ouvrir ses portes à Marseille ! A l’origine de ce lieu hybride, proposant en particulier d’apprendre à brasser sa propre bière, on retrouve Stéphane Boiteux, Antoine Dinomais, le brasseur des bières La Minotte et le cuisinier Sébastien Richard. A ce triumvirat s’ajoute Greg Giacalone, zythologue réputé, qui animera conférences et dégustations, et Maximilian Burhenne à l’accueil et au service en salle.
« Nous proposerons des ateliers de brassage pour initier le public à la bière artisanale, chaque session permettant de repartir avec 48 bouteilles personnalisées », dit Maximilian, soulignant le caractère innovant de cette formule dans la région.
De l’aveu même de ce dernier, la Bière Academy cherche à séduire un public large, « de ceux qui aiment la bière à ceux qui veulent la découvrir. Nous n’avons pas vocation à être élitistes mais à embrasser une large audience, en adaptant notre discours aux connaisseurs comme aux néophytes » ajoute Burhenne, natif d’Allemagne, mais qui s’est découvert une passion pour la bière en Belgique, à Bruxelles.

Bière academy
Chaque atelier de brassage dure 4 heures ; du malt jusqu’au moût qu’on met en fermentateur, vous maîtriserez toutes les étapes. Explication du procédé, accompagnement dans l’élaboration personnelle de la recette de chaque stagiaire… Toutes les séances s’achèveront par un repas. Sessions de 10h à 14 heures ou de 18h à 22 heures. Tarif : 190 € pour 2 personnes ; 165 € pour un seul participant.
Le bar à bières propose une cinquantaine de références et montera en puissance pour atteindre la centaine d’étiquettes d’ici quelques mois ; par ailleurs, un Brew shop permettra d’acheter sur place tout le nécessaire pour brasser à domicile : – Les clients trouveront du malt, du houblon, de la levure en vrac. C’est un vrai plus car lorsqu’on achète sur le web, on n’est pas très sûr de la fraîcheur des produits alors qu’ici tout sera transparent » souffle Maximilian Burhenne.

La bière pour tous
Les associés ont mis « tout ce qu’ils aimaient » dans ce concept et pensent attirer tout à la fois les connaisseurs et les simples amateurs de mousse : – Nous avons encore de belles années de progression, le marché de la bière artisanale a bien 5 années devant lui avant d’atteindre sa maturité » souffle Maximilian Burhenne. D’autant que le public commence à faire la différence entre la production industrielle, capable de sortir une bière en une semaine lorsque la voie artisanale requiert 3 semaines minimum.

« Il faut se débarrasser des expressions ‘une bière d’homme’ ou ‘une bière de femme’, annonce l’hôte de la bière Academy. Il y a plus de 1000 molécules gustatives dans la bière donc une infinité de combinaisons… On peut certes parler de tendances mais le plus important est de goûter et de trouver ce qu’on aime ». Un discours pour le moins fédérateur.

La Bière academy, 22, rue Beauvau, Marseille 1er arr. ; infos au 09 52 85 91 90.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.