Magazine

A la Bière Academy, on apprend à brasser sa propre bière

Bière academy

La Bière Academy vient d’ouvrir ses portes à Marseille ! A l’origine de ce lieu hybride, proposant en particulier d’apprendre à brasser sa propre bière, on retrouve Stéphane Boiteux, Antoine Dinomais, le brasseur des bières La Minotte et le cuisinier Sébastien Richard. A ce triumvirat s’ajoute Greg Giacalone, zythologue réputé, qui animera conférences et dégustations, et Maximilian Burhenne à l’accueil et au service en salle.
“Nous proposerons des ateliers de brassage pour initier le public à la bière artisanale, chaque session permettant de repartir avec 48 bouteilles personnalisées”, dit Maximilian, soulignant le caractère innovant de cette formule dans la région.
De l’aveu même de ce dernier, la Bière Academy cherche à séduire un public large, “de ceux qui aiment la bière à ceux qui veulent la découvrir. Nous n’avons pas vocation à être élitistes mais à embrasser une large audience, en adaptant notre discours aux connaisseurs comme aux néophytes” ajoute Burhenne, natif d’Allemagne, mais qui s’est découvert une passion pour la bière en Belgique, à Bruxelles.

Bière academy
Chaque atelier de brassage dure 4 heures ; du malt jusqu’au moût qu’on met en fermentateur, vous maîtriserez toutes les étapes. Explication du procédé, accompagnement dans l’élaboration personnelle de la recette de chaque stagiaire… Toutes les séances s’achèveront par un repas. Sessions de 10h à 14 heures ou de 18h à 22 heures. Tarif : 190 € pour 2 personnes ; 165 € pour un seul participant.
Le bar à bières propose une cinquantaine de références et montera en puissance pour atteindre la centaine d’étiquettes d’ici quelques mois ; par ailleurs, un Brew shop permettra d’acheter sur place tout le nécessaire pour brasser à domicile : – Les clients trouveront du malt, du houblon, de la levure en vrac. C’est un vrai plus car lorsqu’on achète sur le web, on n’est pas très sûr de la fraîcheur des produits alors qu’ici tout sera transparent” souffle Maximilian Burhenne.

La bière pour tous
Les associés ont mis “tout ce qu’ils aimaient” dans ce concept et pensent attirer tout à la fois les connaisseurs et les simples amateurs de mousse : – Nous avons encore de belles années de progression, le marché de la bière artisanale a bien 5 années devant lui avant d’atteindre sa maturité” souffle Maximilian Burhenne. D’autant que le public commence à faire la différence entre la production industrielle, capable de sortir une bière en une semaine lorsque la voie artisanale requiert 3 semaines minimum.

“Il faut se débarrasser des expressions ‘une bière d’homme’ ou ‘une bière de femme’, annonce l’hôte de la bière Academy. Il y a plus de 1000 molécules gustatives dans la bière donc une infinité de combinaisons… On peut certes parler de tendances mais le plus important est de goûter et de trouver ce qu’on aime”. Un discours pour le moins fédérateur.

La Bière academy, 22, rue Beauvau, Marseille 1er arr. ; infos au 09 52 85 91 90.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter