Restaurants en Provence

Les Vieilles canailles à Aix, le bistrot comme vous l’aimerez

vieilles canailles

C’est un bistrot dont on retiendra plus l’ambiance que le décor, une adresse mi-cave mi-resto qui doit beaucoup à Pierre en cuisine et à Fred en salle. Intarissable sur la sélection des vins et les accords les plus pertinents, Fred, encore lui, a soigneusement rédigé sur une (très) grande ardoise l’alpha et l’oméga de ses partis-pris viticoles hexagonaux. La visite explore la Provence, bien sûr, mais également la vallée du Rhône, le Sud-Ouest, la Loire, la Bourgogne, le Beaujolais, le Jura et la Savoie jusqu’aux confins du Languedoc-Roussillon… Pour le Bordelais, passez votre chemin. Quatre vins orange, dont le fameux Supernova (dom. Darjou-Banessy), titilleront la curiosité des plus téméraires. vieilles canailles

Voilà pour le liquide. Côté solide, Pierre a composé deux cartes, soit deux bonnes raisons de réserver son couvert. Au déjeuner, la formule joue les valeurs sages en alignant un carpaccio de pied de cochon, une épatante terrines de caille-noisettes et salade et un jarret de veau roulé-jus façon meurette. Le soir, le ton monte d’un très sérieux cran en proposant des plats rares, tout droit exhumés du panthéon de la grande cuisine : lièvre à la royale, vol-au-vent rognons blancs et ris d’agneau (avec un accompagnement de pieds de mouton-jeunes poireaux sauce vin jaune). Des vieilles canailles certes mais qui tirent des gifles à bon nombre de voisins qui n’ont pas le cran de s’aventurer sur de tels sentiers…

L’œuf poché et crème d’oseille, parsemé d’une brunoise de courgettes et citron confit pour en surligner l’acidité, ouvre le bal. Suit une exceptionnelle épaisse côte de porc noir de Bigorre dont le gras noiseté se nappe d’une sauce chimichurri qu’on espérait moins timorée et plus assumée. A la façon d’un risotto, le célerisotto est élaboré à base de céleri agrémenté de girolles et de grains de raisin. A réserver aux amateurs de champignons qui s’en donneront à coeur joie. Le délice châtaignes-myrtilles et la tartelette poire-amandine enfoncent le clou d’une cuisine aux bottes bien campées dans leur terre.

Alors, faut aller ? Oui pour découvrir ce chiroubles de Jules Metras, superbe façon de mettre en valeur un gamay au plus haut de sa forme, un vin qui donne l’impression de croquer dans une framboise dont les gouttes de jus perleraient sur nos lèvres. Oui parce qu’Aix est une ville massacrée par les cabanes qui proposent des cookies, des brownies, des donuts, des salades de racines et de feuilles parsemées de pois chiches. Dans un tel paysage dévasté par les smoothies et autres soupes infâmes, une équipe qui prend le temps de cuisiner mérite que vous y réserviez. Oui, enfin, pour le rapport qualité-prix de la formule déjeuner qui respecte le client.

Les Vieilles Canailles, 7, rue Isolette, 13100 Aix-en-Provence ; infos au 04 42 91 41 75. Formule déjeuner de 14 à 23 € et carte : 40 €. Soir : 50 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.