Marseille Restaurants en Provence

Placette, mi-cantine mi-bistrot, on y va comme on est

Placette

A la façon d’une adresse de village, on vient chez Achille Marlier et Camille Duchesne pour y « manger un bout », retrouver des potes autour d’un café voire débuter une soirée. Cette Placette ressemble à celles et ceux qui la fréquentent, l’adresse évoluant au fil des clientèles avec toujours le sentiment de s’y sentir comme chez soi. A midi, quelques panisses et rillettes de sardines, ouvrent l’appétit. A la façon d’un hareng à l’huile, ici, la salade de truite est travaillée avec des pommes grenailles-croûtons et fromage blanc aux herbes.  Le risotto d’automne aux champignons rappelle la saison et fête cette première année d’activité.

Placette

Les œufs mimosa, tellement rares et méprisés par la profession, donnent ici le meilleur « d’œufs »-mêmes. Accompagnés d’une verdure assaisonnée avec nervosité, ils annoncent un pavé de jambon aux herbes et purée qu’Achille a eu l’extrême bonne idée de napper de sauce moutarde. Servie plus chaude, l’assiette n’en eut été que meilleure, mais l’ensemble est conforme à la promesse d’une cuisine bistrotière de très bonne facture. A la table voisine, le filet de pageot-riz de Camargue légumes rôtis sauce verte redonne le sourire à tout le monde.
Une carte sage qui s’encanaille à l’heure des desserts : la tatin s’enveloppe de chantilly et le financier poire plonge dans le crémeux pistache. Autre crémeux, au choco-café cette fois (en réalité une brisure de biscuit choco noir couverte de crème battue) s’égaye de noisettes caramélisées.

Placette

Alors faut-il y aller ? Oui car on peut y déjeuner à partir de 20-25 € et redécouvrir l’efficacité d’une cuisine de produits qui sonnent juste sans pour autant se prendre un coup de bambou financier. Oui car l’ambiance est très cool. Seul ou a plusieurs, avec un bouquin ou des amis qui racontent leur vie, on est assuré de trouver ici chaussure à son pied. Oui enfin pour le rapport qualité-quantité-prix qui nous invite à revenir et revenir encore. A l’heure où beaucoup se rêvent à la campagne, Placette nous apporte une bouffée d’oxygène, comme si on mangeait sur la placette d’un village.

Placette, 22, rue de la Guirlande, 2e arr ; infos au 09 83 53 83 41. Carte 25-30 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.