Marseille Restaurants en Provence

Bouillon boulevard Chave, le bistrot qui a tout bon

Bouillon

La “Cour des Demoiselles » a tiré sa révérence et laissé place à ce neo-bistrot pourvu d’une belle terrasse. Le Bouillon, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est la table qu’il faudra suivre de près cette année et qui place haut le curseur des festivités bistrotières du quartier. Mathieu Zurcher, derrière le comptoir, et Auregan Dean, au sourire ravageur, composent chaque matin une ardoise aux intitulés traditionnels contrastant avec une mise en assiettes très actuelle. Comme un marin navigant à proximité du rocher aux sirènes, vous vous laisserez harponner par le pâté maison, le chou farci-crème de courges et jus de légumes, le paleron au cidre cuisson basse température-fenouil rôti et la tarte amandine-chantilly gingembre et sésame.

bouillon

En salle, le mur aux bouteilles dévoile les intentions maison qui coulent de source : le bio et le nature monopolisent l’offre (cidrerie Hérout, dom. Danjou-Banessy). Le bouillon de poisson-champignons noirs et palourdes surprend par sa légèreté, ses notes fumées presqu’amères, quelques pluches d’aneth et rouelles de cébettes apportent le croquant. La saucisse maison et purée baigne dans un jus gourmand et s’habille de graines de moutarde vinaigrées du meilleur goût. Tout est parfait, jusqu’à la cuisson du pain. On se prépare au meilleur en attendant la mousse chocolat au piment et fleur de seL Aucun reproche à faire mais quel regret devant cette portion congrue se limitant à 3 ou 4 petites cuillères faisant naître une terrible frustration !

bouillon

Alors faut-il réserver sa table chez Bouillon ? Il faudrait être sacrément mal embouché pour ne pas aimer cette vision très funky de la cuisine de terroir. Oui parce que le rapport qualité-prix est au rendez-vous tout comme le service est aimable sans être pesant. On aime l’ambiance copine de la maison et on supplie la cuisine de rajouter une louche de mousse au chocolat parce que quand c’est bon, on ne supporte pas d’en avoir si peu.

Bouillon, 67, bd Chave, 5e arr. ; 04 91 67 30 10. Carte 26-28 €.

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Tout est super : présentation des plats, belle association des saveurs, personnel sympathique et souriant et sans oublier la mousse au chocolat qui est divine. Ça va devenir mon fief.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.