Mes recettes

Lapin au romarin en brochettes de pêches laquées miel de soja

brochettes de lapin

Préparation : 10 min / Cuisson : 7 min lapin au romarin

Votre marché pour 6 personnes : 3 belles cuisses de lapin ; 6 branches de romarin ; 3 cl de sauce soja ; 1 cl d’huile de noisette ; 3 pêches fraîches ou au sirop ; 25 grammes de miel ; 2 cl de vinaigre balsamique ; 3 cl d’huile d’olive ; sel et poivre du moulin.

On y va : à l’aide d’un petit couteau, récupérez la chair de la cuisse en longeant les os et en veillant à ne pas trop l’abîmer. Taillez ensuite la chair en cubes de 1 cm, puis salez-la. Épluchez les pêches et coupez-les, puis retirez le noyau. Coupez ensuite chaque moitié de fruit en 2, puis en 3. A défaut, égouttez les pêches au sirop et passez-les rapidement sous un filet d’eau claire. Coupez les branches de romarin en 2, puis effeuillez-les en conservant une extrémité pour la présentation. Ciselez ensuite finement les feuilles récupérées. Sur chaque branche de romarin, piquez en alternance des morceaux de lapin et de pêche. Dans une poêle, mettez l’huile d’olive à chauffer, puis colorez les brochettes et débarrassez-les. Dégraissez la poêle, puis caramélisez le miel. Déglacez ensuite avec la sauce soja et le vinaigre balsamique, puis remettez les brochettes et arrosez régulièrement jusqu’à ce qu’elles soient bien laquées. Terminez en ajoutant quelques gouttes d’huile de noisette, le poivre et en parsemant les brochettes de lapin au romarin ciselé de fleur de sel.

Mon conseil : vous pouvez, en fin de cuisson du lapin au romarin, ajouter des noisettes concassées. Le lapin et les pommes font aussi très bon ménage…

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

La Grande tournée MPG poursuit son parcours dans les Bouches-du-Rhône dans plus de 40 villes et villages. Son but ? Promouvoir les produits de l’artisanat local, les spécialités de l’agriculture et de l’élevage, les échanges avec les cuisiniers de chaque terroir. Venez vous attabler, déguster, boire et jouer pour gagner des Pass resto d’une valeur de 50 euros. Rendez-vous le samedi 31 octobre à Mollégès de 11h à 18 heures et le dimanche 1er novembre à Châteaurenard de 9h à 13 heures. Vous aurez également la possibilité de rencontrer l’équipe du Grand Pastis lors de chacun de ces événements.

Manger bio sans dépenser plus À l’heure où manger bio est devenu une évidence, pour notre santé et pour la planète, ce livre démontre qu’on peut manger sain pour trois fois rien, tout en se régalant. Ce livre est écrit en duo par Claude Aubert, pionnier du bio en France, et Christine Mayer-Mustin qui proposent 250 recettes faciles à prix imbattable. Vous y trouverez : toutes les explications sur les raisons qui doivent nous inciter à remplacer une partie des protéines animales et constituer des menus équilibrés, un focus sur de nombreux ingrédients (céréales, fruits et légumes, viandes et poissons, produits laitiers), 40 menus équilibrés à moins de 3 € par personne et 12 menus pour un coût compris entre 3 et 4 € avec 250 recettes de l’entrée au dessert, avec des astuces zéro déchet et des conseils pour accommoder les restes. Une refonte complète, très enrichie, du livre Manger sain pour 3 fois rien, publié pour la première fois en 2009 et dont le succès ne s’est jamais démenti. 256 pages, 15 €, collection Conseils d’expert chez Terre vivante Ed.