Magazine

Bûches de Noël 2023, la plus belle des sélections

Pas de Noël sans bûche et de repas sans feu d’artifice. Elément phare de la gastronomie des fêtes, il y a une bûche pour tous les goûts. Fruits, chocolats, vanille, crèmes, mousses, biscuits… chacun y trouvera son bonheur dans notre sélection des bûches de Noël 2023. Tour de piste et petit aperçu de la créativité des artisans locaux.

Bûches de Noël 2023 : les création de la pâtisserie Torrès
Corentin Torrès en mode corse Cet hiver, l’enfant terrible de la madrague de Montredon (qui a ouvert, voilà quelques mois, une pâtisserie à Allauch), propose 7 recettes de bûches. « Noël est un temps important pour moi, c’est la plus grosse période, avec Pâques, où je réalise plus de 20% de mon chiffre d’affaires annuel », explique Corentin Torres. Cette année, le chef prévoit des ventes en progression car « Noël reste Noël, les gens se serrent la ceinture mais sont bien décidés à fêter les 24 et 25 décembre dignement ». Chaque année l’artisan propose une bûche signature originale qui, en 2023, prendra la forme d’une bûche traîneau de 900 grammes à 1 kilo, entièrement en chocolat, une bûche traditionnelle en édition très limitée… « J’ai voulu honorer la mémoire de Jean-Louis Corsiglia que je considérais comme un grand-père. J’ai fait un gros travail sur les agrumes avec les clémentines corses de la maison Corsiglia. A Noël, mes bûches lui rendront hommage ». 
Bûches 5 pers, 38 € : Rosa (croustillant riz soufflé, mousseux framboises et pamplemousses), Corsica (choclat ornage-compotée clémentines et crémeux clémentines) ; bûches glacée profiteroles. Traîneau du Père Noël 65 € pour 6 pers.
57 Av. de Montredon, 8e arr., 04 91 73 44 67 et 602, ave. du 7e Régiment des Tirailleurs algériens, 13190 Allauch, 04 96 21 00 64.

Syvain Depuichaffray dans la sélection des bûches de Noël 2023
Sylvain Depuichaffray, constance dans l’excellence Grande année pour le pâtissier et son épouse qui souffleront l’an prochain leurs 20 bougies à la rue Grignan. Vedette devenue star et désormais institution, la pâtisserie Depuichaffray proposera pas moins de 8 bûches en ce Noël dont une version glacée classique mais terriblement chic (crèmes glacées vanille-chocolat, caramel onctueux et croustillant aux amandes). Toujours dans les classiques, le castel ultra riche en noisettes et beurre praliné, et l’élégante Miel-noisettes-pommes rôties dont la mousse miel en troublera plus d’un. « Noël est le temps fort de l’année pour nous même si je note un certain tassement chez nos clients qui se lâchent moins qu’autrefois » relève Sylvain. Douze personnes travaillent avec le pâtissier au laboratoire et une dizaine accompagnent Myriam à la vente en boutique. Bûches de Noël 2023
66, rue Grignan 1er arr. Bûches de 30 € (4 pers) à 40-46 € (6 pers.) et 56 € (8 pers).

Le créatif Christopher Sisilia Chez Christopher, tout est simple : le pâtissier et son équipe proposent 4 recettes de bûches disponibles uniquement au format 6/8 personnes  et sur commande ! « Les vacances n’arriveront que le 22 au soir, et les clients ne sont pas encore tombés dans l’ambiance de Noël. Cette année,  la clientèle s’y prendra au dernier moment pour les commandes », assure l’artisan qui travaille avec Morgane et un apprenti au labo, Céline et Catherine à la vente. L’année 2023 restera une belle année avec l’ouverture d’une deuxième boutique aux Camoins, moins de 3 ans après l’ouverture de la maison mère de Saint-Barnabé. Côté recettes, on a craqué pour la Gianduja (biscuit moelleux choco-Croustillant choco noisette et crémeux Gianduja mousse chocolat noir) et la pistache-framboise sur base de biscuit viennois pistache-croustillant choco blanc pistache et compotée de framboises crème diplomate pistache.
42, avenue de St Barnabé, Marseille 12e arr., 04 91 30 67 80 et 203, route des Camoins, 11e arr., 09 78 80 14 28. Bûches 42 € (6-8 pers).

Les Bûches de Noël 2023 servies chez Ludivinbe à Marseille
Chez Ludivine, Pascal Hayotte en pleine forme De la créativité et du bon goût à tous les étages, cette année, dans cette boulangerie de quartier dont la réputation a gagné toute la ville. Pour Noël, Ludivine a laissé carte blanche à un Pascal Hayotte, décidément très en forme. Au menu, 5 recettes de bûches : une pomme vanille et cannelle, une latte macchiato caramel, une chocolat-noisette-tonka (« extraordinaire » assure Ludivine),  une fruit des mendiants au citron-earl grey et granola et, enfin, une classique marrons-framboise sur biscuit Joconde. Jamais à court d’une bonne idée, Ludivine annonce aussi la création de fèves en porcelaine exclusives qui représenteront les gâteaux fétiches de la boulangerie… Mais pour ça il faudra attendre les rois !
38, boulevard Notre Dame, 6e arr. ; 04 91 54 95 17.  Bûches 22 et 33 € (4 et 6 pers), bûchettes 5 € pièce.

Pâtisserie Victoire, ôde au pays d’Aix Garagaï, Bibemus, Oppidum, Cézanne, Prieuré… Pas moins de 6 recettes s’offrent aux amateurs de desserts glacés, fruités, chocolatés… Il y en a pour tous les goûts et mention spéciale pour les biscuits de Noël aux fins glaçages. Il est encore temps de réserver vos Bûches de Noël 2023 en passant commande sur le site et de demander conseils à l’équipe pour proposer les meilleurs accords dessert-boisson (vin, cidre et champagne).
12, rue Principale, 13540 Aix-en-Provence ; 04 42 28 06 88. Bûches 40 € (6 pers).

Photos ©DR et ©FullyFunny

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux