Restaurants en Provence

Les charmes préservés du café populaire

café populaireCe fut l’événement de cette fin d’année 2014 : Nicolas Julien rachetait le café populaire, restaurant fondé par André Gas en 2006. Un peu plus de deux années sont passées et l’enseigne affiche toujours belle et bonne mine. Les prix ont été retravaillés pour fidéliser la clientèle du déjeuner, les soirées sont toujours aussi intimes bien que fréquentées, le service reste professionnel et attentionné. Le décor raconte une histoire entamée “au retour”, en 1962, celle d’une famille ancrée en Méditerranée et dont la carte reflète les influences : aubergines parmesane et burrata fumée maison-betterave et pickles pour les entrées ; tagliata de boeuf, agneau façon kebab, paccheri saucisse italienne et saumon teriaki pour les plats. Du millefeuille de Sylvain Depuichaffray aux glaces et sorbet de la maison Tarentina en passant par la salade de fruits frais et le fondant au chocolat noir, Nicolas a voulu rassurer en proposant des assiettes fédératrices.

Le résultat est conforme aux attentes ; sous la férule d’un serveur à l’accent que d’aucuns qualifieraient d’italien, les assiettes se succèdent avec entrain. Le pavé de maigre très bien cuit posé sur une fondue de poireaux puise son énergie dans un crumble au parmesan, l’agneau kebab, très digeste et léger, est accompagné de frites maison parfaites. Très joliment amenée, la salade de fruits précède un café. L’ambiance est détendue, les habitués étant partis, restent quelques rares tables qui ont du mal à lever le camp. Alors faut-il y aller ? Oui car en pleine ville, ce restaurant avec vue sur jardin n’a rien perdu de son charme au fil des ans. Le service est très convenable, à l’image des assiettes qui, pourtant simples, procurent du plaisir. Un clin d’oeil à Nicolas : gonfler la quantité de paccheri saucisse italienne qui sont décidément trop bons pour être servis dans un si petit ramequin…

Le café populaire, 110, rue Paradis, Marseille 6e arr. ; résas au 04 91 02 53 96.
Formule déjeuner : 16 €. Carte : 35 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.