Art de vivre

Cassis en fête, lève le verre et le nez pour la patrouille de France

cassis fete vinLe 15 mai 1936, les vignerons du petit village de Cassis étaient les premiers en France à bénéficier d’une Appellation d’origine contrôlée (désormais on parle d’AOP). 80 années jour pour jour plus tard, ces mêmes vignerons fêteront l’événement en mêlant fête, tradition et dégustations, le 15 mai prochain. On recense désormais 11 domaines à Cassis pour 12 vignerons et Jonathan Sack est leur porte-parole : “71% de la production est en blanc, 26% en rosé pour 1 million de cols par an”, explique le président du syndicat par ailleurs à la tête du Clos Sainte-Magdeleine. Les Zafiropoulo ont acheté la propriété en 1921, Sack incarne la 4e génération de vignerons : “Les vins de Cassis sont minéraux avec des arômes iodés et une délicate salinité unique” dit-il. Tout en admirant les restanques plantées de vignes, inondées par 3000 heures de soleil par an, Jonathan Sack promet : “Nos vins sont singuliers et nous travaillons à faire savoir notre savoir-faire à l’échelle internationale”.

 

Programme de la fête du 15 mai

  • 10h : messe en l’église Saint-Michel avec bénédiction des cépages de Cassis en présence des viticulteurs
  • 11h : danse de la souche sur le parvis de l’église avec les groupes folkloriques Calendal et Niado de Carnousenco.
  • 10h30-13h : dégustation des vins des 12 vignerons sur la place Baragnon. Le principe : vous achetez un verre de dégustation (5€) que vous conserverez, et vous aurez accès à l’ensemble des vins présentés par les différents domaines.
  • Outre le vignoble cassidain, d’autres représentants des vignobles qui fêtent aussi leurs 80 ans cette année seront de la fête (Châteauneuf du Pape, Tavel etc.) et proposeront de déguster leur production.
  • 13h : pique-nique dans le jardin public avec aïoli, pâtisseries et vin (paf : 15€  par tête, sur inscriptions au 06 85 25 04 37). Le repas sera animé par le groupe de Jazz Lil’butt . Une tombola sera organisée par Cassis Animation.
  • 15h30 à 16h : représentation aérienne avec les Cartouches dorées.
  • 16h : meeting de la Patrouille de France.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter