Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

16e Arrondissement Marseille Restaurants en Provence

Cercle de l’aviron de Marseille, la nouvelle vie de Sylvain Robert à l’Estaque

La terrasse du restaurant du Cercle de l'aviron de Marseille

Une adresse sur-mesure, un restaurant qui n’attendait que lui… Le Cam, restaurant du Cercle de l’aviron de Marseille a fait la bonne pioche en unissant sa destinée, depuis le 6 septembre dernier, à Sylvain Robert. Depuis moins d’un mois, voici le chef loin de cette rue Sainte qui, 14 années durant a bâti sa solide réputation et salué la création du fameux burger de bouillabaisse qui fit tant parler. Les mois, les années et le péril des habitudes sont passés par là et Sylvain avait besoin de se remettre en question. Quant au Cam, après un temps de flottement, il était en attente d’un chef aux épaules solides. Dès leur arrivée, Sylvain et Virginie ont rafraîchi la salle. En écho aux pontons si proches, le couple a éclairé son fond de salle d’un triptyque « Bec de Sormiou » et habillé un mur d’une fresque « aux méduses ». Du ciel à la mer, le bleu s’immisce partout, des verres aux serviettes.

Un déjeuenr sur la terrasse du restaurant du Cercle de l'aviron de Marseille

Avec une rare fraîcheur, Sylvain Robert revendique un travail franc et dans la plus grande transparence ; sur sa carte, il promet une cuisine fait maison avec son lot d’aléas. La formule déjeuner n’a rien à envier à la carte, proposant un effeuillé de poisson blanc-barigoule d’encornets aubergine fumé et panacotta-crevette ou un dos de lieu noir en feuille de riz croustillante aux herbes fraîches et olive de Leccine-risotto de riz noir de Camargue et fricassé de courgettes aux épices. Surfant sur la mode du partage, la poêlée d’encornets en persillade, les frites de panisses de chez Magali, l’assortiment de charcuteries ibériques et la focaccia de poisson fumé du moment-pickles d’oignons et crème acidulée accompagneront l’apéritif.

Des ravioles de bœuf mozzarella-étuvée de champignons roquette et crispy d’oignons jusqu’à la grosse côte de cochon des Hautes-Alpes grillée en croûte de soubressade-croque girolles et blette et jus réduit aux petits légumes, le déjeuner se résume à une étonnante promenade créative et académique. Les ravioles sont posées sur un jus tomaté aux saveurs arrondies par un usage bienvenu du beurre ; quelques champignons évoquent les saveurs boisées d’un automne qui tarde à venir. La grosse côte de cochon est posée sur une sauce oignons-carottes aux arrondis sucrés ; l’assiette se résume à un double jeu viril et délicat, doublé d’une riante surprise des blettes fondues mêlées dans un croque-monsieur croustillant et fondant au fromage, comme un assaisonnement.

Sylvain Robert sert, en saison, sur la terrasse du restaurant du Cercle de l'aviron de Marseille

Alors faut-il aller manger au Cam époque Sylvain Robert ? Oui bien sûr car notre artisan excelle dans la soupe de roche, le hamburger de bouillabaisse et la pièce de bœuf fumée minute-jus au vin rouge, sur lesquels s’est construite sa réputation. Oui, car il est l’un des rares à proposer un crémé de brousse du Rove assorti de fruits de saison et de chichi frégi en hommage à cet Estaque qui l’accueille désormais. Oui encore pour le service et les sourires de Virginie, cette terrasse magnifique et cette salle qui nous font encore oublier que nous sommes toujours  à Marseille. Sylvain Robert s’est installé à l’Estaque et l’aventure devrait durer 100 ans au moins, on parie !

Restaurant du Cercle de l’aviron de Marseille, 1, plage de l’Estaque, Marseille 16e ; infos au 09 78 80 97 34. Menu déjeuner 29 et 35 €. Carte 40-50 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.