En direct du marché

Cerise ce n'est pas que Groupama

fresh cherriesAprès les fraises, les melons et les pêches, c’est au tour des cerises de faire leur arrivée saisonnière chez les maraîchers. Un fruit éphémère, qui n’est disponible que quelques semaines chaque année.
Contrairement aux pêches ou au melon, en vente tout l’été, la cerise se laisse désirer. Un constat qui explique sa huitième position dans le classement des fruits d’été les plus achetés par les Français. Selon le bilan 2005 réalisé par l’Interprofession des Fruits et Légumes Frais, les ménages Français achètent en moyenne 800 grammes de cerises en une année. Ce petit fruit rouge arrive loin derrière la numéro un du classement, la pêche/nectarine. Les Français en achètent en moyenne 6 kilos par saison.
Pourtant les vertus des cerises sont nombreuses. Une portion moyenne d’environ 125g recouvre, selon l’Agence pour la Recherche et l’Information des Fruits et Légumes frais (Aprifel), 20 à 30% de l’apport quotidien en vitamine C (énergie), ainsi que 25% de l’apport quotidien recommandé de provitamine A (antioxydante) et 15% de l’apport quotidien conseillé de vitamines B9, connues pour leurs actions anti-anémique. De même, les cerises sont riches en eau, ce qui leur confère des actions diurétiques.
Les amateurs apprendront qu’il existe de nombreuses variétés de cerises réparties en deux grandes catégories, les douces et les acides. Les cerises douces les plus connues sont les bigarreaux. Côté cerises acides, la variété star est la griotte.
Dans tous les cas, la cerise est un fruit qui se consomme rapidement, généralement dans les deux jours qui suivent l’achat. La cerise est choisie de préférence charnue, ferme, d’une couleur éclatante et brillante, avec des queues vertes et attachées.
Le prix moyen des cerises, varie de 4,50 à 5 euros le kilo. A noter que l’an dernier, le prix moyen a augmenté légèrement au fil de la saison.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter