En direct du marché

Vous aimez les pastèques ? Ne vous en privez pas !

L’été est la saison la plus propice à la consommation de fruits frais, notamment en raison de leurs vertus hydrantes. Parmi les nombreuses variétés disponibles sur les marchés, il en est un qui répond parfaitement aux envies de fraîcheur estivales : la pastèque.
Ce fruit également appelé melon d’eau, contient 92% d’eau ce qui fait de lui un aliment particulièrement désaltérant. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir en Grèce ou en Italie des vendeurs de pastèque aux coins des rues, proposant aux passants une part de pastèque comme rafraîchissement. Dans notre région, ils arpentent les plages et en proposent des parts déjà coupées. Si vous fréquentez les calanques de Cassis, les vendeurs de pastèques croisent sur des petits canots à moteur pour approvisionner tous ceux qui bronzent sur les pierres plates.

En plus de ses vertus désaltérantes, la pastèque a l’avantage d’être très faiblement calorique. Avec seulement 30 kcalories aux 100g, soit moins que la fraise, elle peut être dégustée à tout moment de la journée sans faire craindre les kilos en trop. Pourtant, la pastèque garde une saveur sucrée, en raison notamment de la présence de saccharose et de fructose, deux composants à fort pouvoir sucrant.
D’autre part, la pastèque apporte de la vitamine C (11mg aux 100g), des vitamines B1 et B6 ainsi que de la provitamine A, qui permet notamment de garder une peau en bonne santé et qui facilite le bronzage.

Fresh water melons
Bien glacée, la pastèque est comparable à un sorbet… Mais elle est plus diététique !

Comment les choisir ?
Pour choisir les pastèques les plus sucrées, il faut les choisir assez grosses, sachant que selon les variétés, elles pèsent de 3 à plusieurs dizaines de kilos. Une fois en main, la pastèque doit être lourde, et ne pas sonner “creux” après avoir frappé légèrement sa peau. Si la taille des pastèques empêche souvent les consommateurs vivant seuls ou à deux d’en acheter, les commerçants les proposent de plus en plus dans des tailles plus réduites, coupées en deux ou en quatre. Il est alors préférable de choisir des morceaux à la chair bien rouge. Enfin, il est à noter qu’il existe des variétés de pastèque sans pépins.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter