En direct du marché

Vous aimez les pastèques ? Ne vous en privez pas !

L’été est la saison la plus propice à la consommation de fruits frais, notamment en raison de leurs vertus hydrantes. Parmi les nombreuses variétés disponibles sur les marchés, il en est un qui répond parfaitement aux envies de fraîcheur estivales : la pastèque.
Ce fruit également appelé melon d’eau, contient 92% d’eau ce qui fait de lui un aliment particulièrement désaltérant. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir en Grèce ou en Italie des vendeurs de pastèque aux coins des rues, proposant aux passants une part de pastèque comme rafraîchissement. Dans notre région, ils arpentent les plages et en proposent des parts déjà coupées. Si vous fréquentez les calanques de Cassis, les vendeurs de pastèques croisent sur des petits canots à moteur pour approvisionner tous ceux qui bronzent sur les pierres plates.

En plus de ses vertus désaltérantes, la pastèque a l’avantage d’être très faiblement calorique. Avec seulement 30 kcalories aux 100g, soit moins que la fraise, elle peut être dégustée à tout moment de la journée sans faire craindre les kilos en trop. Pourtant, la pastèque garde une saveur sucrée, en raison notamment de la présence de saccharose et de fructose, deux composants à fort pouvoir sucrant.
D’autre part, la pastèque apporte de la vitamine C (11mg aux 100g), des vitamines B1 et B6 ainsi que de la provitamine A, qui permet notamment de garder une peau en bonne santé et qui facilite le bronzage.

Fresh water melons
Bien glacée, la pastèque est comparable à un sorbet… Mais elle est plus diététique !

Comment les choisir ?
Pour choisir les pastèques les plus sucrées, il faut les choisir assez grosses, sachant que selon les variétés, elles pèsent de 3 à plusieurs dizaines de kilos. Une fois en main, la pastèque doit être lourde, et ne pas sonner “creux” après avoir frappé légèrement sa peau. Si la taille des pastèques empêche souvent les consommateurs vivant seuls ou à deux d’en acheter, les commerçants les proposent de plus en plus dans des tailles plus réduites, coupées en deux ou en quatre. Il est alors préférable de choisir des morceaux à la chair bien rouge. Enfin, il est à noter qu’il existe des variétés de pastèque sans pépins.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter